[DOSSIER] Spécial Comptes 2018 2/4

Spécial comptes 2018 : les unités de compte représentent presque un tiers des primes

Spécial comptes 2018 : les unités de compte représentent presque un tiers des primes

L’assurance de personnes affiche une croissance de 1,1 % et reste un marché très concentré, dominé par les bancassureurs. Dans un environnement de taux bas, la part des contrats en unités de compte en assurance vie progresse encore.

Les indicateurs sont de nouveau au vert pour l’assurance de personnes (épargne, décès, incapacité, invalidité, retraite, dépendance et santé). Avec un montant de primes de près de 192 Md€, ce marché a connu une hausse de son activité de 1,1 % en 2017. Une nouvelle fois, l’assurance vie en reste le principal élément moteur puisqu’elle représente 73 % des primes (soit plus de 140 Md€), les contrats dommages corporels représentant quant à eux les 27 % restants (51,7 Md€), dont l’essentiel (un peu plus de 70 %) concerne des garanties santé. Dans cette dernière catégorie, les contrats collectifs pèsent plus de 53 % du total des primes, en légère progression par rapport à 2016.

Sur le marché de l’assurance vie, toujours confronté à un contexte de taux bas qui a pour conséquence de faire stagner les rendements des contrats en euros (taux moyen de 1,8 % pour 2017, net de frais de gestion mais avant prélèvements sociaux), les produits en unités de compte (UC) poursuivent leur développement et représentaient fin 2017 plus de 27 % des primes de l’exercice, contre 20 % en 2016.

Des bancassureurs toujours en tête

Le classement reste dominé par les bancassureurs qui occupent à nouveau cinq des six premières places et représentent 52 % des primes du Top 20 assurance de personnes.

La part des assureurs traditionnels est quant à elle de 22 %. Le reste se répartit entre les groupes mutualistes et les groupes paritaires. La part du Top 20 dans le marché français passe de 96,1 % en 2016 à 90,5 % en 2017.

Cette diminution s’expli­que par le caractère exceptionnel des primes 2016 de Natixis. Glo­ba­lement, le marché reste donc très concentré. Les six premiers de notre classement pesant près de la moitié des primes de l’année (49,41 %).

Si les bancassureurs dominent le classement, les évolutions sont néanmoins très contrastées au sein de cette famille d’acteurs. Natixis Assurances perd ainsi deux places, passant du troisième rang au cinquième, et voit son chiffre d’affaires reculer de plus de 44 %. En 2016, cet acteur a en effet accepté une importante réassurance de contrats assurance vie en provenance de CNP Assurances. Si l’on retraite le chiffre d’affaires 2016 de cette opération (pour un montant de 11,7 Md€), le chiffre d’affaires du bancassureur affiche cependant une progression de plus de 48 %. Cette croissance organique s’explique par le déploiement en 2016 de l’offre d’assurance vie de Natixis Assurances dans le réseau des Caisses d’épargne. L’accent a été mis sur l’offre de contrats en unités de compte, dont les primes ont progressé… de 160 % ! Résultat, le taux d’unités de compte dans la collecte de Natixis Assurances est supérieur à celui du marché, et atteint 35 %. La collecte enregistrée sur les contrats en euros progresse, quant à elle, de 31 %. Les primes de la prévoyance individuelle du bancassureur ont, elles, augmenté de 15 % tandis qu’en assurance emprunteur, les primes sont en hausse de 6 %.

Si CNP Assurances reste en première position, il voit néanmoins son chiffre d’affaires reculer de 5,9 %. Cette baisse est la conséquence de l’arrêt de la commercialisation de nouveaux contrats CNP épargne et retraite par le réseau des Caisses d’épargne. Cependant, la part des UC dans le chiffre d’affaires du numéro un du classement continue d’augmenter et atteint plus de 20 %.

Plusieurs belles progressions, de plus d’1 Md€ de chiffre d’affaires chacune, sont à noter dans notre Top 20 assurance de personnes : c’est le cas de BNP Paris Cardif (+ 11,41 %), dont la part d’unités de compte dans la collecte pèse désormais 30 %. L’on constate une augmentation du chiffre d’affaires de même ampleur pour Société générale Insurance (+ 11,44 %), une partie de cette hausse étant liée à l’entrée d’Antarius dans le périmètre du groupe au 1er avril 2017, à la suite du rachat d’une part majoritaire de son capital à Aviva. Cette opération explique également la baisse du chiffre d’affaires d’Aviva (- 23,6 %). Cependant, même retraité de la contribution d’Antarius, le chiffre d’affaires d’Aviva sur le marché de l’assurance de personnes en France en 2017 affiche une légère baisse (- 1 %).

Le chiffre d’affaires de Generali augmente quant à lui de 12,3 %. Derrière cette évolution, la collecte nette en euros de la filiale de l’assureur italien est négative, tandis que la collecte en unités de compte est, elle, positive, ce qui reflète la stratégie du groupe de mettre l’accent sur le développement de ce type de contrats. Enfin, le groupe Assurances Crédit mutuel (ACM) voit ses primes diminuer de 7,7 %, la volonté de l’entreprise étant d’orienter la collecte vers les unités de compte, dont la part dans les primes a d’ailleurs doublé entre 2016 et 2017 pour atteindre 26 %. Autre progression notable : SwissLife a vu son chiffre d’affaires augmenter de 15,65 %, principalement grâce à l’augmentation de la collecte des supports en unités de compte.

Deux acteurs font leur entrée dans le Top 20

Le groupe Vyv, né du rapprochement d’Harmonie mutuelle et Istya, apparaît à la onzième place du Top 20. En 2016, les deux compo­santes de Vyv étaient déjà présentes dans ce classement : Istya occupait la dix-huitième place et Harmonie Mutuelle la vingtième.

La deuxième entrée est celle du groupe Humanis Prévoyance, à la vingtième place. Le chiffre d’affaires du groupe est en très légère baisse par rapport à celui de l’an passé. Cette entrée est la conséquence du rapprochement entre deux acteurs du Top 20 de 2016, Istya et Harmonie Mutuelle, ce qui a mécaniquement libéré une place.

Antoine Esquieu, associé chez KPMG France et Stéphane Manfrin, senior manager (avec Juliette Maillard et Colin Mandier)

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 novembre 2019

ÉDITION DU 22 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance des prestations statutaires

Communauté de communes des deux Vallées

19 novembre

60 - CC DES DEUX VALLEES

Complémentaire sante pour le personnel de Bibracte EPCC

BIBRACTE EPCC

19 novembre

58 - Glux-en-Glenne

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Spécial comptes 2018 : les unités de compte représentent presque un tiers des primes

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié