Assurance dommages : la rentabilité devrait s’améliorer en 2019, selon Fitch

Assurance dommages : la rentabilité devrait s’améliorer en 2019, selon Fitch
© geralt / Creative Commons

L’agence de notation maintient la perspective du secteur à « stable ».

 

Des vents favorables soufflent sur le marché de l’assurance dommages. Après l’agence Moody’s, qui a relevé la perspective du secteur de négative à stable, Fitch Ratings maintient sa perspective stable, anticipant une « rentabilité stable ou légèrement supérieure en 2019 ».

Un ratio combiné à 98%

L’amélioration des conditions tarifaires (par des hausses modérées) combinée à la discipline de souscription et à la modération des dépenses devrait ainsi compenser la gravité des sinistres, estime l’agence de notation qui prédit un ratio combiné atteignant près de 98% pour l’ensemble de la branche.

La concurrence des bancassureurs devrait encore s’intensifier, ajoute l’agence, ces derniers gagnant des parts de marché depuis l’adoption de la loi Hamon facilitant la résiliation infra-annuelle des contrats d’assurance auto et habitation. Leurs parts de marché en dommages sont ainsi passées de 8% en 2013 à 12% en 2017. Leur percée devrait se poursuivre via la croissance organique ou des joint-ventures avec des assureurs établis, comme Cardif IARD, filiale de BNP Paribas Cardif et de la Matmut.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 09 avril 2021

ÉDITION DU 09 avril 2021 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

AG2R LA MONDIALE

Gestionnaire Produits F/H

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assistance à maîtrise d'ouvrage et représentation en justice relative aux bâtis dan...

Société du Grand Paris

11 avril

93 - SOCIETE DU GRAND PARIS

Souscription des contrats d'assurance.

Ville de Pont du Château

11 avril

63 - PONT DU CHATEAU

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurance dommages : la rentabilité devrait s’améliorer en 2019, selon Fitch

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié