Auto, MRH : comment les tarifs vont évoluer en 2019

Auto, MRH : comment les tarifs vont évoluer en 2019
hywards / Fotolia

Sous l’effet notamment de la sinistralité climatique, les tarifs de l’assurance dommages devraient être revus à la hausse. Découvrez les estimations d’Actuaris.

Sans les nombreux événements climatiques (tempêtes, inondations, grêle, sécheresse), 2018 aurait pu être un bon exercice pour les assureurs dommages. Mais ces événements ont fait grimper la facture, en auto et encore davantage en habitation.

Selon le cabinet Actuaris, la prime pure, c’est-à-dire le coût réel du risque pour les assureurs, devrait augmenter de 1,3% en auto entre 2018 et 2019. Si la fréquence des sinistres se stabilise depuis 2015, les coûts moyens, eux, ont tendance à augmenter (+ 4% par an pour le bris de glace). Le ralentissement du coût des pièces détachées, observé depuis quelques mois, n’a pas suffi cette année à enrayer cette tendance, car les inondations des mois de janvier et février ont entraîné une hausse des pertes totales de véhicules, impactant à la hausse la garantie dommages (+1,5%).

Hausse de la fréquence dommages et bris de glace

Sur le plan de la fréquence, les épisodes d’orages et de grêle de mai-juin ont provoqué une hausse de la sinistralité en dommages et bris de glace. Ce phénomène est toutefois compensé par la hausse du prix de l’essence qui, associée à une météo défavorable, a réduit le nombre de kilomètres parcourus par les Français, et donc la fréquence globale des accidents. Quant à la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires, en vigueur depuis le 1er juillet, Actuaris estime qu’elle devrait avoir un impact positif sur le nombre d’accidents, notamment corporels. Par prudence, le cabinet mise toutefois sur «une stabilisation en 2019 ».

Hausse de 1,5 à 2% des tarifs en auto

Sous l’effet de la hausse du coût du risque, les tarifs en auto devraient donc augmenter, estime Actuaris, mais de manière « modérée » : entre 1,5% et 2%. « Les tarifs devraient rester agressifs, l’auto étant un produit harpon pour les assureurs. Personne ne voudra sortir du bois en 2019 », prédisent-ils.

HAUSSE DE 2,5% à 3% DES TARIFS EN MRH

La dérive importante de la sinistralité climatique devrait, en revanche, coûter cher en MRH, faisant grimper les tarifs : + 2,5 à 3% a minima, selon Actuaris. Et encore, ces estimations tarifaires ne tiennent pas compte de l’impact de la nouvelle convention IRSI – qui remplace la convention CIDRE pour les logements collectifs – et devrait avoir un impact de 20 à 30% sur le coût des dégâts des eaux, estime le cabinet. « Compte tenu des événements climatiques, l’acceptation de la hausse tarifaire par les clients devrait être plus forte pour l’assurance habitation en 2019 » , souligne Actuaris.

En incluant la sinistralité climatique exceptionnelle de 2018, la prime pure devrait, en effet, augmenter de 4% en assurance habitation, sous l’effet notamment de la hausse des sinistres incendies et dégâts des eaux (ils représentent un quart de la prime brute). Hors climatiques, la hausse est estimée à 2,2% par rapport au niveau de référence. En cause, notamment : l’inflation (+0,9%), la hausse du coût des matériaux (+2,5%) et la hausse du coût salarial (+1,7%) qui dopent les coûts dans le bâtiment. L’indice de la Fédération Française du Bâtiment progresse de 2,9% et l’indice des prix d’entretien et d’amélioration (IPEA), c’est-à-dire le coût des artisans, de 1%.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 11 octobre 2019

ÉDITION DU 11 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation de services d'assurances

Ville de Solliès Toucas

14 octobre

83 - Solliès-Toucas

Passation d'un marché d assurance protection sociale des sapeurs pompiers volontair...

SDIS de la Meurthe et Moselle Sce Départ. d'Incendie et de Secours

13 octobre

54 - ESSEY LES NANCY

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Auto, MRH : comment les tarifs vont évoluer en 2019

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié