Auto : le gouvernement fait marche arrière sur les pièces détachées

Auto : le gouvernement fait marche arrière sur les pièces détachées

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

L’ouverture à la concurrence du marché des pièces détachées avait été votée dans la loi LOM. Mais cette disposition a été censurée par le Conseil Constitutionnel.

 

C’était une promesse du Premier Ministre Edouard Philippe qui voulait s’attaquer aux « angles morts du pouvoir d’achat ». La fin du monopole des constructeurs automobiles sur les pièces détachées, [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services assurances.

SEM Patrimoniale Région Guadeloupe

16 janvier

971 - SEM PATRIMONIALE REGION GUADELOUPE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Auto : le gouvernement fait marche arrière sur les pièces détachées

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié