Coronavirus : la GMF va rembourser certains assurés automobiles

Coronavirus : la GMF va rembourser certains assurés automobiles
© ROUY Emilie

Exclusif. Après la Maif qui a redistribué 100 M€ à ses assurés automobiles du fait de la baisse de la sinistralité, c’est au tour de la GMF de faire un geste commercial.

 

Le geste de la Maif, qui redistribue 100 M€ à ses assurés automobiles du fait de la baisse des accidents lors du confinement, a finalement fait des émules. Selon nos informations, la GMF s’apprête elle aussi à faire un geste commercial vis-à-vis de ses assurés auto et moto.

Un geste de solidarité

La mutuelle d’assurance (qui appartient au groupe Covéa) va rembourser 40 euros à ses assurés auto et moto sur leurs cotisations, en raison de la crise provoquée par le Covid-19. « En cette période inédite nous l'avons vu, la solidarité est essentielle. C'est pourquoi nous tenons à agir de façon très concrète pour vous remercier de votre fidélité et vous soutenir », écrit la GMF à ses sociétaires dans un courriel envoyé ce lundi 4 mai.

Pourront bénéficier de ce geste les assurés auto ou moto disposant, au 30 mars, d'un contrat tous risques d’un bonus/malus à 0,50 et d’une cotisation annuelle supérieure à 40€ (hors engin de jardinage, camping-car, cyclo, véhicules hors circulation et sans conducteur novice assuré sur le contrat). Ce remboursement s’effectuera de manière automatique à partir du 6 juillet prochain soit par virement, soit en déduction de la mensualisation suivante si la cotisation est à jour, soit par lettre-chèque, précise la GMF. Aucune démarche spécifique de la part des sociétaires n’est requise pour bénéficier de ce remboursement.

Une polémique après l'autre

Le geste de la GMF intervient alors que l’association de consommateurs UFC-Que Choisir s’est emparée du sujet la semaine dernière, demandant aux assureurs auto de rétrocéder 2,2 Md€ à leurs assurés du fait de la baisse de la sinistralité enregistrée pendant ces deux mois de confinement. Une campagne qui véhicule «une vision dangereuse » de l’assurance, juge la présidente de la Fédération française de l’assurance (FFA) Florence Lustman dans une lettre adressée au président de l’association, car elle fait fi du principe fondamental de la mutualisation des risques, sur lequel repose l’assurance. La sinistralité s’apprécie à l’année, et non sur une période courte de deux mois, rappelle la présidente de la FFA, d’autant qu’on ignore encore comment les comportements des automobilistes évolueront après le déconfinement. Par ailleurs, les résultats techniques de la branche automobile, déficitaires depuis plusieurs années, ne peuvent plus être soutenus par les produits financiers, du fait de la crise financière qui touche actuellement les assureurs. Ces derniers ont subi une perte de 250 Md€ sur la valeur de leurs actifs financiers, selon la FFA.

Le geste de la GMF risque encore de relancer la polémique ouverte il y a quelques semaines par la Maif. Interrogée devant les parlementaires, la présidente de la FFA s’est évertuée à expliquer qu’il « n’y a pas d’obligation à redistribuer aux assurés ou à geler les tarifs ». De plus, la Maif occupe une position singulière sur le marché de l'assurance, car elle est spécialisée en assurance dommages des particuliers (auto, habitation) qui bénéficie actuellement de la baisse de la sinistralité, mais n’a pas de clientèle de professionnels ni d’activité de prévoyance collective actuellement touchée de plein fouet par la recrudescence des arrêts de travail. La Maif dispose également d’un sociétariat bien particulier : en majorité des enseignants et des fonctionnaires. Une clientèle assez proche de celle de la GMF.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 juillet 2020

ÉDITION DU 17 juillet 2020 Je consulte

Emploi

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Animateur Commercial PME H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations d'assurance.

Logidôme - OPH de Clermont-Ferrand

13 août

63 - LOGIDOME

Réalisation d'un audit du dispositif LCB/FT (lutte contre le blanchiment d'argent e...

Agence Française de Développement (A.F.D./D.P.S.)

13 août

75 - AGENCE FRANCAISE DE DEVELOPPEMENT

Marche de services d'assurances pour les besoins du ccas de frejus.

Centre communal d'action sociale Centre administratif

13 août

83 - FREJUS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Coronavirus : la GMF va rembourser certains assurés automobiles

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié