Quel contrat choisir pour obtenir la meilleure assurance emprunteur ?

Quel contrat choisir pour obtenir la meilleure assurance emprunteur ?

L'assurance emprunteur est conçue pour garantir le remboursement du prêt hypothécaire s'il arrive quelque chose à l'emprunteur. Cette assurance peut aider à couvrir les mensualités d'un prêt et protéger l'assuré contre l'insolvabilité, qu'elle soit due à l'invalidité ou au chômage. Mais quel contrat choisir pour obtenir la meilleure assurance emprunteur et comment la choisir ?

 

Assurance emprunteur : que dois-je choisir ?

Lorsque vous souscrivez votre crédit, votre banque vous propose naturellement son assurance. Ce n'est peut-être pas le plus intéressant pour vous. Si vous souhaitez changer d’assurance emprunteur, continuez votre lecture, on vous en dit plus.

L'assurance emprunteur bancaire

Dans le cas où votre conseiller effectue une simulation de prêt, il y inclura automatiquement l’assurance. Si vous souscrivez une assurance de prêt auprès de votre banque, il faut savoir qu’elle vous coûtera certainement plus cher qu’ailleurs. Vous avez donc tout intérêt à peser le pour et le contre avant d’y souscrire.

L'assurance emprunteur individuelle

En général, l’assurance emprunteur individuelle est plus bénéfique. Cependant, comme mentionné plus haut, cela peut amener votre banque à vous soumettre des conditions de prêt moins avantageuses. Là interviennent l’amendement Bourquin et la loi Hamon : grâce à l'amendement Bourquin, il vous est possible de résilier votre assurance de prêt à la fin de l'année. Quant à la loi Hamon, elle vous permet de résilier votre assurance de prêt dans les 12 mois qui suivent sa souscription. Mais alors quel choix s’offre à vous ? Serait-il préférable de prendre une assurance de groupe et de la résilier ensuite ?

Quels sont les critères pour choisir une assurance emprunteur ?

Comment choisir une assurance emprunteur ? Comme vous le verrez, il y a divers paramètres à prendre en compte pour prendre la bonne décision et s'assurer d'obtenir la meilleure couverture qualité/prix.

Choisir une assurance-crédit avec des garanties équivalentes

Grâce à l’amendement Bourquin (2018) et à la loi Hamon (2014), choisir la compagnie d'assurance qui vous convient le mieux est possible, et ce, dès le 12ème mois de souscription. C'est une bonne opportunité si vous voulez économiser de l'argent ou bénéficier d'avantages particuliers.

Les garanties de base versus les garanties optionnelles de l'assurance emprunteur

Toutes les garanties sont intéressantes en fonction de la situation. La ligne de démarcation entre l'obligatoire et le facultatif reste mince. Il faut savoir que, sur le plan strictement juridique, l'assurance décès et mutilation n'est pas obligatoire pour les prêts hypothécaires. Mais il s'agit d'une des garanties fondamentales, car elle suppose le remboursement du capital et allège d’un poids les personnes à charge dans un contexte douloureux.

Il en va de même concernant la garantie d’invalidité, qui vous permet de payer les mensualités au cours de votre invalidité totale ou partielle. Vérifiez toutefois les conditions relatives à l'invalidité, qui peuvent varier selon le type d'options choisi. Par exemple, un taux d'invalidité de 60 % risque de ne pas vous couvrir si vous souscrivez une invalidité totale.

Exclusions de garantie : attention

En fonction de votre profil, tel que défini par l'assureur lors de votre requête de prêt hypothécaire, vous n’êtes pas à l’abri d’une exclusion de garantie. Les banques peuvent considérer que votre « niveau de risque » est trop élevé. Sport, travail à risque, risque aggravé pour la santé, tabagisme, âge : plusieurs raisons sont possibles. Vous pouvez tout de même limiter le risque d’exclusion par le recours à des polices d'assurance déléguées, qui deviennent de plus en plus expertes dans les questions des risques liés au prêt.

Délais d'attente et franchises pour les garanties de crédit : ne les oubliez pas

Les délais de carence ainsi que les franchises sont deux éléments classiques de l'assurance-crédit et permettent de rythmer le contrat en cas de circonstances imprévisibles ou difficiles.

Le délai de carence est le temps qui s'écoule entre la signature du contrat et le moment de l'indemnisation. Cette période peut aller de 1 à 12 mois, selon les termes présents dans le contrat.

Le délai de franchise est le délai compris entre l'événement (perte de votre travail par exemple) et l'indemnisation que vous recevrez. Cela varie également selon les conditions de votre contrat. Cette période de transition donne la possibilité à l'assureur le temps de vérifier les circonstances du sinistre (par exemple) ainsi que les dispositions prises en matière d'assurance, et de prévenir une éventuelle fraude. Il faut savoir aussi que généralement, le délai de franchise est moins important que le délai d'attente.

Contenu proposé par Lesfurets.com

Emploi

Natixis Assurances

RESPONSABLE TECHNIQUE INDEMNISATION H/F

Postuler

CEA Assurances

Chargé de développement H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un Commissaire aux comptes 2022-2027

Nantes Métropole Habitat, OPH de la Métropole Nantaise

17 septembre

44 - NANTES METROPOLE HABITAT

Prestation de DPO (Data Privacy Officer) externalisée.

Agence Nationale des Fréquences

17 septembre

94 - ANFR

Marché d'assurances.

Ville de Plombières les Bains

17 septembre

88 - PLOMBIERES LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Quel contrat choisir pour obtenir la meilleure assurance emprunteur ?

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié