Comment bien choisir son assurance pour son local commercial ?

Comment bien choisir son assurance pour son local commercial ?

C’est à Londres en 1666, où sont nées les premières assurances dédiées aux commerçants suite à un grand incendie qui a ravagé les deux tiers de la ville. À l’époque, il existait peu d’aide pour la réhabilitation des commerces et c’est pour ne plus revivre cette tragédie financière et culturelle que l’assurance fut créée. L’assurance telle qu’on la connaît aujourd’hui s’est installée dans les mœurs depuis le début du XXe siècle pour les particuliers et aussi, pour les professionnels. Souscrire à une assurance est devenu inévitable pour le bon fonctionnement d’un commerce. Cependant, pourquoi assurer son commerce ? Comment choisir son assureur et quels sont les pièges à éviter ? 

Pourquoi assurer un local commercial ? 

S’assurer c’est pouvoir faire face aux imprévus et aux sinistres qui peuvent clairement empêcher de continuer une activité commerciale. Les causes de sinistres sont nombreuses, et peuvent être liées à des incivilités comme à des catastrophes naturelles. Les sinistres les plus courants pour les professionnels sont liés aux dégâts des eaux, aux dommages électriques et aux bris de machines. Cette dernière cause prend toute son ampleur dans le secteur de l’industrie où toute une chaîne de production peut être interrompue.

La recherche d’un local commercial bien placé étant très contraignante, quoique facilitée par des sites spécialisés tels que unemplacement.com, souscrire à une assurance permet d’assurer la pérennité de son investissement, tout en protégeant son matériel, son chiffre d’affaires et aussi sa masse salariale, gérant compris.

Quelle est la procédure en cas de sinistre ? 

En cas de sinistre, l’assuré doit obligatoirement faire une déclaration à son assureur. Pour les petits sinistres courants, l’assuré peut se faire rembourser directement par sa compagnie (en cas d’éligibilité) sur présentation d’un devis. Pour les sinistres plus importants, l’assureur missionne un Cabinet Expert qui se déplacera, constatera et chiffrera les dégâts en moins de 48 h. Le lancement de la demande d’indemnisation s’effectuera après. À noter qu’en cas de contestation du rapport d’expertise, l’assuré pourra prétendre à une contre-expertise réalisable par un expert d'assuré de son choix et financé par sa propre assurance (selon contrat). L’expert d’assuré à tout intérêt à défendre la cause de son mandant, car il va également se rémunérer sur un pourcentage des indemnités perçues.

Comment choisir sa compagnie d’assurance ? 

La confiance, une bonne communication et une rapidité d’exécution sont les qualités attendues par un bon assureur. La confiance s’acquiert avec le temps, mais pour le plus pressé, choisir une compagnie nationale c’est miser sur l’expertise et un historique qui a fait ses preuves. L’assureur est un partenaire pour le professionnel qui au meilleur des cas est peu sollicité, et en cas de sinistre, devient son interlocuteur numéro 1. Souscrire avec une compagnie nationale est synonyme de garantie en cas d’indemnisation, quand d’autres compagnies plus « obscures » peuvent disparaître dans la nature. Concernant la communication et la rapidité d’exécution, il est toujours préférable de faire appel à des experts plutôt que par exemple, à des assurances bancaires. Beaucoup de professionnels souscrivent à ce type d’assurance par facilité, mais se retrouvent face à des répondeurs téléphoniques en cas de sinistre. Une compagnie d’assurance quant à elle, possède une équipe physique dédiée à la gestion de ces sinistres et a une parfaite connaissance de tous les interlocuteurs locaux. Cette humanisation du dossier administratif permet à l’assuré de mieux comprendre les procédures liées à sa cause, et d’être indemnisé rapidement.

Comment reconnaître un bon Agent Général d’assurance ? 

Un agent général est un chef d’entreprise et mandataire d’une société d’assurance dont il distribue des produits en se rémunérant sur un pourcentage. Il a des droits et des devoirs envers la compagnie d’assurance dont il est affilié et profite d’un réseau structuré où il se sera régulièrement contrôlé. L’univers des assurances est un secteur normé et fluctuant, donc il est important à ce titre de s’associer avec un partenaire expert qui l’accompagnera dans son quotidien. Pour être éligible à ce poste, il faut intégrer un processus de recrutement (sous conditions), participer à une formation obligatoire de 4 mois et posséder un apport financier pour l’achat d’un portefeuille client.

Un bon agent général doit être réactif et cela commence dès la souscription du contrat. Ce dernier doit se présenter physiquement au professionnel et être capable d’envoyer un devis cohérent et rapidement. Cette première étape sera synonyme de sa relation professionnelle à venir avec le futur assuré. Un bon professionnel doit connaître son client et la santé de son entreprise et le rencontre au minimum 1 à 2 fois par an pour une mise à jour de sa situation professionnelle et à chaque échéance de son contrat. Ces rendez-vous ont pour but de revoir sa prime d’assurance et de réajuster les termes d’un nouveau contrat en toute transparence et en cohérence avec son activité. Selon le profil du client, il peut ne pas avoir de reconduction du contrat.

En cas de sinistre, la réactivité sera de rigueur. Un agent général est idéalement structuré d’une équipe compétente qui l’accompagne dans la gestion des sinistres au quotidien. Dans une procédure standard, il faut compter 48 h pour le passage d’un expert et 72 h pour l’indemnisation du matériel et du stock. Concernant la perte d’exploitation, il faut compter entre 15 et 30 jours en moyenne. Pour garantir ces courts délais, l’agent général peut compter sur son équipe et un cabinet d’expert partenaire. Il possède également des entreprises référencées qui peuvent intervenir sur des réparations de tous types garantissant la réouverture d’un commerce au plus vite. Comme tout chef d’entreprise, il est libre dans la constitution de son équipe et le choix de ses partenaires. Par exemple, il peut changer de cabinet d’experts en cas de mésentente.

Rencontre avec Anthony Meyer, Agent Général GAN Assurances (Nice Blanqui)

« J’exerce le métier d’Agent Général GAN Assurances depuis 2016 et en parallèle, le métier de courtier depuis 2017 afin de pouvoir répondre à l’intégralité des demandes de mes clients professionnels et entreprises. Par exemple, je travaille avec Lloyd Insurance afin de pouvoir apporter des solutions sur des marchés risqués, telles que la construction, la démolition, l’explosif, l’amiante et les panneaux photovoltaïques. Mon équipe est composée d’une Responsable d’Agence, d’une Chargée d’affaires pour les particuliers et d’une Gestionnaire de sinistre, elles m’accompagnent  depuis mon démarrage. Mes collaboratrices sont compétentes et réactives et cela m’a permis d’acquérir un nouveau portefeuille de clients en 2018 en toute sérénité vis-à-vis de notre principal partenaire GAN Assurances. J’ai volontairement choisi d’avoir  une équipe étoffée et spécialisée afin d’apporter du conseil, de la confiance et de la réactivité vis-à-vis de nos clients. Ces derniers sont directement pris en charge par mes collaboratrices et sont dans la grande majorité directement indemnisés par notre agence. Ma semaine type est de prospecter de nouveaux clients professionnels, mais aussi, de fidéliser mes clients actuels avec la gestion de leurs sinistres et, évidemment le suivi de mes clients existants. L’activité professionnelle de mes clients évolue et leurs contrats d’assurance doivent être en cohérence avec la santé et la taille de leurs sociétés. En cas de sinistre, je m’efforce à accompagner mes assurés professionnels sur le terrain afin de constater avec eux les dégâts matériels et financiers pour les diriger au mieux vers la bonne procédure à adopter. Cette proximité avec mes assurés professionnels est volontaire, car elle me permet d’humaniser mon activité et également d’apprendre à leurs côtés, car les profils de métiers sont divers et variés. Mon conseil pour les nouveaux commerçants en recherche d’une assurance : adhérer à une compagnie nationale pour son expertise et sa capacité financière et enfin, ne pas hésiter à vérifier sur internet les profils d’agents sur Internet. Nous sommes un métier de contact et les bonnes ou les mauvaises expériences se retrouvent facilement sur la toile via les avis Google ou Trustpilot. »

Contenu proposé par Unemplacement.com

Emploi

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Comment bien choisir son assurance pour son local commercial ?

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié