Assurance construction : CBL Insurance à nouveau pointé du doigt

Assurance construction : CBL Insurance à nouveau pointé du doigt
© GettyImages / PA / Leontura

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

La filiale européenne de l’assureur néo-zélandais se voit signifier une interdiction de poursuivre le règlement des sinistres, rapporte l’ACPR.

Nouvelle illustration des récentes dérives du marché de l’assurance construction. Quelques jours seulement après que la compagnie Elite Insurance a été déclarée insolvable par les autorités financières de Gibraltar (où la compagnie est agréée), c’est au tour d’un autre fleuron de la libre prestation de services (LPS), à savoir l’assureur néo-zélandais CBL, d’être de nouveau dans le viseur des autorités.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 28 février 2020

ÉDITION DU 28 février 2020 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH

Responsable de Développement « Accord de Branches » H/F

Postuler

Futur Associé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurance construction : CBL Insurance à nouveau pointé du doigt

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié