Inondations dans l’Aude : la plus forte crue depuis 1891 cause plus d'une dizaine de morts

Inondations dans l’Aude : la plus forte crue depuis 1891 cause plus d'une dizaine de morts

De violentes intempéries ont touché le département de l'Aude dans la nuit du 14 au 15 octobre. Plus d'une dizaine de personnes ont perdu la vie à la suite de terribles inondations. Pouvoirs publics et assureurs se mobilisent pour accélérer la prise en charge des victimes

La série d’événements climatiques se poursuit. Cette fois, ce sont six départements de la région Occitanie qui sont touchés par de violentes inondations, suite à un record de précipitations. Le département de l’Aude est le plus durement touché : selon le dernier communiqué de la préfecture, lundi 15 octobre à 21 heures, le bilan de cette crue, la plus forte depuis 1891 selon Vigicrues, était de onze morts et deux personnes disparues.

La moitié des précipitations annuelles

En l’espace de cinq heures dans la nuit du dimanche 14 au lundi 15 octobre, entre 4h et 9h, il est tombé « entre 160 et 180 mm d’eau sur l’agglomération de Carcassonne », a indiqué la préfecture, soit « la moitié des précipitations annuelles ».

Le Premier ministre Edouard Philippe s'est rendu sur place le lundi après-midi, accompagné du ministre de l'Ecologie, François de Rugy, afin de témoigner du soutien de l’Etat et du gouvernement aux sinistrés.

Reconnaissance de l'état de catastrophes naturelles

Lors de ce déplacement, le Premier ministre a annoncé une «procédure accélérée de catastrophe naturelle» pour le département de l'Aude. L'extension de garantie catastrophes naturelles s'appliquera alors à tous les contrats d'assurance dommages et couvrira les dégâts causés par la pluie, le vent et la submersion marine. Le chef du gouvernement, qui assurait l'intérim du ministère de l'Intérieur avant la nomination de Christophe Castaner, a également déclaré à cette occasion: « Nous avons pris contact avec la Fédération française des sociétés d'assurance et nous lui avons indiqué combien il était nécessaire que les indemnisations des particuliers puissent être les plus rapides possibles. »

Les assureurs mobilisés

La Fédération française de l'assurance (FFA) «s'associe à l'émotion des Français face aux conséquences humaines et matérielles» de ces inondations, a-t-elle fait savoir dans un communiqué. La profession a désigné, dans chaque département touché, des représentants qui se tiennent à la disposition des préfets et des cellules locales de crise.

Par ailleurs, les assureurs ont renouvelé les mesures exceptionnelles, prises lors du passage de l'ouragan Irma sur les Antilles ou des dernières inondations en métropole. «Compte tenu des circonstances, les déclarations de sinistres pourront être faites par tous moyens : téléphone, Internet, lettre simple. Les assureurs feront également preuve de compréhension quant aux moyens d’attester des dommages. Si la facture reste la règle contractuelle, tout autre justificatif (photo et témoignages notamment) pourra être présenté», explique la FFA. «La profession s’engage à tout mettre en oeuvre pour faciliter les démarches des assurés, les accompagner dans leurs déclarations et accélérer les procédures d’indemnisation», commente Bernard Spitz, le président de la FFA.

Réchauffement climatique

Lundi soir, l'Aude demeurait en vigilance rouge pour les crues. Mais déjà les questions étaient posées quant au lien entre le réchauffement climatique et la violence de ces précipitations. A l'instar de Robert Vautard, plusieurs météorologues prévoient une violence renforcée des épisodes climatiques extrêmes. Météo France explique les raisons de la survenance de ces épisodes méditerranéens, mais demeure très prudent dans les relations entre réchauffement de la planète et intensité de ces intempéries.

En revanche, son étude publiée en septembre dernier avec la Caisse Centrale de Réassurance (CCR) établit un lien entre réchauffement climatique et hausse de la sinistralité climatique. Basée sur le scénario le plus pessimiste du GIEC, soit une hausse de 4°C en moyenne de la température du globe, celle-ci prédit une hausse de 50% du ratio sinistres/primes.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 28 février 2020

ÉDITION DU 28 février 2020 Je consulte

Emploi

SIACI SAINT HONORE

Consultant Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

Assurances Saint Germain

Rédacteur Production Sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation de commissariat aux comptes 2019-2024.

ATB Aéroport de Toulouse Blagnac

26 février

31 - BLAGNAC

La présente consultation a pour objet l'assistance, la représentation et la rédacti...

Conseil Départemental des Hauts de Seine

26 février

92 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Impression et livraison de titres restaurants nominatifs pour le personnel du Conse...

Conseil Départemental de l'Yonne

26 février

89 - AUXERRE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Inondations dans l’Aude : la plus forte crue depuis 1891 cause plus d'une dizaine de morts

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié