Ouragan Irma : 1,26 Md€ versés à ce jour aux victimes assurées

Ouragan Irma : 1,26 Md€ versés à ce jour aux victimes assurées
L'ouragan Irma a détruit le 6 septembre 2017 90% du bâti sur l'île de Saint Martin © Simax Communication

L’ouragan a causé 1,9 Md€ de dommages à Saint-Martin et Saint-Barthélémy. 95% des dégâts ont été indemnisés à ce jour, selon un bilan communiqué, un an après la catastrophe, par la Fédération Française de l'Assurance.

Près d’un an après le passage dévastateur de l’ouragan Irma sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, la Fédération Française de l’assurance fait le point sur les indemnisations. Si le processus a été retardé à ses débuts par l’ampleur de la catastrophe et les difficultés d’accès aux îles, 95% des dommages assurés ont aujourd’hui été indemnisés, en totalité ou partie, selon la FFA.

Un coût total de 1,9 Md€

Au total, selon  ce bilan, ce sont 1,26 Md€ qui ont été versés aux victimes par les assureurs – Allianz France, GFA Caraïbes (Generali) et Groupama principalement – pour un total de 25 600 sinistres. Cela représente 67% du coût total de l’événement, estimé à 1,9 Md€.

L’indemnisation des dommages aux habitations est complexe du fait de la présence de nombreuses copropriétés sur ces îles. « Certains copropriétaires ont abandonné leurs biens, compliquant ainsi la tâche des syndics dans la coordination des travaux de reconstruction », rappelle la FFA. Hors sinistres de copropriétés, le niveau d’indemnisation de l’ensemble des dommages engendrés par Irma atteint ainsi 73 % du coût total estimé. Ce taux est de 91 % pour les hôtels, ce qui va soutenir le redémarrage touristique. L’ouverture des marchés de la reconstruction à des artisans extérieurs aux îles a permis d’en accélérer le rythme, car l’offre locale est insuffisante. Quant aux dommages automobiles, ils sont indemnisés à hauteur de 83 % du coût total estimé.

Modernisation du régime cat' nat'

Les conséquences du dérèglement climatique aux Antilles, et plus généralement dans les territoires ultramarins, appellent à une réflexion approfondie. Le gouvernement a lancé, après ce tragique événement, une réflexion de place sur l’évolution du régime public de catastrophe naturelle, en place depuis 1982. Des propositions sont attendues au cours de ce semestre avant le lancement d’une consultation et un projet de loi espéré courant 2019. La Caisse Centrale de Réassurance et la FFA lancent, par ailleurs, une étude spécifique sur les ouragans aux Antilles. L’adaptation des mesures de prévention des risques naturels et des normes de construction aux situations locales y sera analysée. Ses résultats sont attendus début 2019.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 juillet 2020

ÉDITION DU 17 juillet 2020 Je consulte

Emploi

MNCAP

Responsable Contrôle interne et fonction clé gestion des risques H/F en CDI

Postuler

Mutuelle des Iles Saint Pierre et Miquelon Assurances

REDACTEUR H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance Responsabilité civile du Département de La Réunion.

Conseil général de la Réunion

12 août

974 - DEPARTEMENT DE LA REUNION

Prestations juridiques.

Communauté d'Agglomération Roissy Pays de France

12 août

95 - CA ROISSY PAYS DE FRANCE

Services d'assurances pour la Ville de Clichy-sous-Bois.

Ville de Clichy sous Bois

12 août

93 - CLICHY SOUS BOIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Ouragan Irma : 1,26 Md€ versés à ce jour aux victimes assurées

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié