Pertes d’exploitation : après les restaurants, les casinos attaquent en justice

Pertes d’exploitation : après les restaurants, les casinos attaquent en justice
Le groupe de casinos Tranchant affiche un recul de son produit brut des jeux de 25% en raison du premier confinement. © Sebastien Nesly / Gpe Tranchant

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Le groupe de casinos Tranchant vient d’assigner son assureur en référé devant le tribunal de commerce de Nanterre, après le refus de celui-ci d’indemniser ses pertes d’exploitation. Le préjudice lié au confinement et à la crise sanitaire dépasserait les 20 millions d’euros.

Romain Tranchant, président du groupe de casinos Tranchant, l’avait clairement envisagé à l’automne dernier. La décision est prise:

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 janvier 2021

ÉDITION DU 22 janvier 2021 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Pertes d’exploitation : après les restaurants, les casinos attaquent en justice

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié