[DOSSIER] [Reportage] Saint-Martin-Vésubie : gérer l'urgence [...]

[Reportage] Saint-Martin-Vésubie : gérer l'urgence après la tempête

[Reportage] Saint-Martin-Vésubie : gérer l'urgence après la tempête
Le village de Saint-Martin-Vésubie, deux semaines après la tempête Alex et les inondations historiques qui l'ont dévasté

L'Argus de l'assurance s'est rendu à Saint-Martin-Vésubie, village de l'arrière-pays niçois dévasté par la tempête Alex, à la rencontre de tous ceux qui gèrent cette catastrophe naturelle. Retrouvez dans ce dossier l'intégralité de notre reportage.

C’est un village de 1 500 âmes à peine, dans l’arrière-pays niçois, non loin de la frontière italienne. Depuis le 2 octobre, Saint-Martin-Vésubie est défiguré. La tempête Alex et ses pluies diluviennes ont fait déborder le Boréon. Le cours d’eau qui traverse le village a vu son lit étendu de 4 kilomètres, engloutissant une centaine de maisons. Beaucoup d’autres ont été partiellement détruites ou classées en arrêté de péril. Seul le cœur du village est resté intact. La « petite Suisse niçoise », comme on la surnomme, n’avait pas connu de telle catastrophe depuis 1994. Nous sommes allés à la rencontre de ceux qui, sur le terrain, gèrent l’urgence. De l’agente Axa installée à quelques pas de la mairie aux experts mandatés par les assureurs, en passant par les services du département et de la préfecture, tous sont mobilisés.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 juin 2021

ÉDITION DU 18 juin 2021 Je consulte

Emploi

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Services d'assurance dommages-ouvrage (DO) et le contrat collectif de responsabilit...

Conseil Général Hauts de Seine, Section Bâtiments Départementaux

16 juin

92 - ANTONY

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

[Reportage] Saint-Martin-Vésubie : gérer l'urgence après la tempête

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié