Fintech et InsurTech : une collaboration accrue à prévoir ?

Fintech et InsurTech : une collaboration accrue à prévoir ?

Dans un monde de plus en plus compétitif, une nouvelle tendance de développement pour les entreprises technologiques commence à apparaître : la collaboration entre les entreprises de la FinTech et celles de l’InsurTech. En quoi ces partenariats constituent-ils de réelles opportunités pour les entreprises ? Réponse avec Jérôme Traisnel, CEO et co-fondateur de SlimPay. 

L’alliance entre l’Insurtech et la Fintech présente de nombreux avantages pour les entreprises concernées. Les spécialistes de la Fintech peuvent en effet tirer parti des partenariats Insurtech pour augmenter leurs revenus et apporter une valeur ajoutée à leurs clients. Les entreprises de l’Insurtech peuvent quant à elles bénéficier de la base d'utilisateurs large et engagée de la Fintech.

Unir ses forces pour aller plus loin 

La révolution Fintech est en marche et les compagnies d’assurance en sont conscientes.

Il existe cependant un décalage entre la quantité d'innovation perçue et la volonté des assureurs d'investir : 43% des acteurs de l'Industrie disent avoir placé les Fintech au cœur de leur stratégie commerciale. Néanmoins, seulement 28% explorent des partenariats avec des entreprises de la Fintech, et moins de 14% participent activement à des initiatives et / ou programmes d'incubation.

Quant au secteur de l'assurance, ce dernier s'engage à identifier les meilleures stratégies pour faire face aux défis qui sont apparus avec l'évolution du marché. A présent, chaque étape doit être optimisée et proposer une expérience « 100% consumer centric », sans friction et adaptée aux besoins. En effet, les clients exigent que les assureurs offrent simplicité et accessibilité. Pour cela, les compagnies d'assurance doivent tâcher d’offrir un service de haute qualité, qui est de plus en plus conditionné par la possibilité d'offrir un parcours de paiement innovant et commode économiquement.

C’est notamment ce que permet une collaboration entre des structures Fintech et Insurtech. Au-delà de l’accélération que cela apporte, il y a aussi toute la notion d’interaction et d’évolution au gré des changements de comportement des consommateurs qu’il faut prendre en considération. En effet, l’évolution consiste également à comprendre les nouvelles technologies et comment elles doivent interagir avec le quotidien des consommateurs.

De multiples exemples de ce type de partenariat peuvent illustrer ces propos. Par exemple, celle d’un « néo-assureur » positionné dans l'assurance-crédit, qui s'est récemment associé à un acteur (leader européen des paiements récurrents) pour offrir une expérience client optimisée. Les deux sociétés ont uni leurs forces, leurs technologies et leurs savoir-faire pour redonner du pouvoir aux clients. Cette synergie réside dans la création d'une expérience complète de numérisation et d'automatisation pour les consommateurs.

La sécurisation : une reconnaissance indispensable

Un des rôles les plus importants dans le lien entre ces deux réalités, est certainement joué par la Directive sur les Services de Paiement de niveau 2 (DSP2). Ce dernier vise à introduire de nouvelles règles et de nouveaux rôles dans l'écosystème européen des paiements.

Grâce à cela (et également à l'Open Banking), toutes les banques devront ouvrir l’accès à leurs comptes pour des acteurs tiers agréés via API, à travers deux types de services :

  • AISP ou fournisseur de services d'informations sur le compte. Il s’agit de la possibilité d'accéder aux informations sur le compte bancaire du consommateur (suite à son accord). Cela permet aux assureurs de proposer aux clients des offres ciblées spécialisées, ainsi qu'un service complet et adapté selon le profil.
  • PISP, ou fournisseur de services d'initiation de paiement. Il s’agit de la possibilité d'initier un paiement par virement bancaire au nom du consommateur à un assureur. Ce mode de paiement est évidemment soumis à l'accord du consommateur.

Cela implique une reconnaissance de la valeur perçue au bon moment. La conséquence conduit à la création d'un centre attractif où la reconnaissance d'un nouveau marché avec une dynamique dans laquelle le client remettra sa confiance en jeu. Pour protéger cette relation nouvellement créée et ainsi protéger l'entreprise, les produits et / ou services doivent être transparents et compréhensibles par tous.

Dans ces collaborations, les entreprises Fintech et Insurtech réunissent leur agilité et leurs capacités numériques pour aller encore plus loin et bouleverser encore plus ces secteurs.

Contenu proposé par SlimPay

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Emploi

Nexforma

Consultants Spécialisés Indépendants H/F France Entière

Postuler

CNA HARDY

Souscripteurs et Gestionnaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Fintech et InsurTech : une collaboration accrue à prévoir ?

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié