La généralisation du tiers payant au travers des échanges directs

La généralisation du tiers payant au travers des échanges directs

Le tiers payant est une réalité dans les officines. Il concerne également l’ensemble des acteurs touchés par celui-ci : auxiliaires, médecins et hospitaliers. Ainsi, cette généralisation peut engendrer l’externalisation du tiers payant.

 

Durant le mois de décembre 2017, une loi avait été mise en œuvre afin de rendre le tiers payant généralisé à tous les assurés. Par la suite, la loi a été suspendue, mais cela n’a pas empêché à cette généralisation de se mettre en place. À l’avenir, le tiers payant sera dématérialisé, sécurisé et complètement on line notamment grâce à des nouvelles plateformes d’échanges en ligne. Sont concernés par ces évolutions, l’ensemble des acteurs comme les auxiliaires médicaux, les médecins, les pharmaciens et les hospitaliers qui devront alors s’adapter.

Dématérialisation du tiers payant : moins de papier, plus de flux en temps réel

Avec des échanges de flux traités régulièrement par les complémentaires santé ou les acteurs du tiers payant, la dématérialisation du tiers payant a débuté il y a longtemps. Tout ceci s’accorde désormais aux échanges de flux en temps réel.

Ainsi, plus d’une officine sur deux consulte en ligne l’ouverture des droits au tiers payant des assurés. Ce qui implique que la pratique du tiers payant est garantie et que les demandes de remboursement ne sont plus susceptibles d’être rejetées. Dans ce sens, les professionnels de santé sont soulagés de toutes charges administratives et les complémentaires santé gagnent un avantage financier en ayant moins d’indus.

L’avance de frais est ici garantie avec la dématérialisation du tiers payant : moins de papier, davantage de flux, en temps réel.

Évolution rapide de la confirmation du tiers payant automatisé

Demain, la dématérialisation du tiers payant via les services en ligne concernera l’ensemble des logiciels informatiques des acteurs du secteur de la santé. Que ce soit les médecins, les auxiliaires type Kinésithérapeutes, aides-soignants, ou les agents hospitaliers avec le projet ROC (Remboursement des Organismes Complémentaires) qui est entré en vigueur. Tous les logiciels des professionnels de santé ne permettent cependant pas de mettre en place l’ensemble des dispositifs concernant les nouvelles normes d’échanges de données automatisées. Les acteurs du tiers payant et les complémentaires santé doivent alors s’adapter.

Généralisation du tiers payant : de nouvelles pratiques à mettre en place

La généralisation du tiers payant engendre des changements auxquels les professionnels de santé doivent s’adapter. En effet, les logiciels des auxiliaires médicaux, des médecins, des pharmaciens et des hospitaliers doivent pouvoir analyser les échanges de données en temps réel. Les systèmes d’information des complémentaires santé doivent également prendre en considération le fait que ces logiciels doivent répondre au développement des nouvelles normes qui répondent aux nouvelles pratiques du marché.

La gestion de donnée implique donc un système d’information en disponibilité permanente. Cette gestion de flux en temps réel va alors imposer des ressources humaines et matérielles pour assurer un fonctionnement optimal du système.

Les acteurs du tiers payant peuvent être déstabilisés quant à l’ensemble de ces évolutions entraînant des modifications certaines. Mais il sera question ici d’un processus progressif et évolutif.

Sans pour autant connaître la mise en œuvre de ces dispositifs et du tiers payant généralisé, il est certain que ce type de processus engendrera de lourds investissements financiers.  De plus, externaliser son tiers payant à un spécialiste présente plusieurs avantages. Déléguer son tiers payant permet de soulager l’ensemble des difficultés quant à la gestion des services pris en charge par un tiers au fil du temps, et d’éviter la pleine responsabilité des éléments techniques.

En somme, il permet de soulager les frais liés à la gestion pour se trouver en accord avec les pratiques du tiers payant.

L’externalisation, un élément différenciateur grâce à des prestations innovantes

Déléguer son tiers payant à des spécialistes du secteur permettra d’obtenir un réel avantage concurrentiel notamment via de nouvelles garanties dissociées du régime obligatoire. Grâce à tous ces dispositifs et à la tarification en ligne sur le poste des professionnels de santé, de nouveaux services sont envisageables tout en considérant l’ensemble des attributs des produits ou services délivrés selon les garanties de bénéficiaire.

Cegedim Insurance Solutions se tient à votre disposition pour toute information complémentaire.

Contenu proposé par Cegedim.

Emploi

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

KAPIA RGI

DÉVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La généralisation du tiers payant au travers des échanges directs

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié