Pertes d’exploitation : «Les courtiers ne sont pas des exécutants» (Jean-Paul Faugère, ACPR)

Pertes d’exploitation : «Les courtiers ne sont pas des exécutants» (Jean-Paul Faugère, ACPR)
Jean-Paul Faugère, vice-président de l'ACPR © Aldo Sperber

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Jean-Paul Faugère, vice-président de l'ACPR, est revenu sur la polémique entourant les avenants aux contrats des professionnels garantissant les pertes d’exploitation. Alors que les courtiers se disent mis devant le fait accompli par les assureurs, il rappelle leur importance en matière de devoir de conseil.

La polémique sur la couverture des pertes d’exploitation continue de défrayer la chronique. Pour les assureurs, l’heure est à la réécriture des contrats d'assurance garantissant la perte d’exploitation sans dommages et ils ne ménagent pas leurs clients. En effet, après avoir envoyé des avenants à leurs clients pour exclure la couverture de la pandémie, les assureurs passent à la vitesse supérieure. De fait, ils commencent à résilier les contrats des assurés professionnels ayant refusé de signer ces avenants.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Pertes d’exploitation : «Les courtiers ne sont pas des exécutants» (Jean-Paul Faugère, ACPR)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié