Agents généreaux : la profession va passer sous la loupe de l'ACP

À quelles vérifications procède l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP), quels documents fournir, quels sont les risques encourus en cas de non-respect de la réglementation ? Le sujet du contrôle des intermédiaires d'assurance figure à l'ordre du jour de toutes les réunions d'agents généraux ces derniers temps. Il en a encore été question le 26 mai, à l'occasion de l'assemblée générale d'Agea Ile-de-France, mais aussi lors du congrès du Sagamm, le syndicat des agents généraux MMA. Si le sujet mobilise autant, c'est parce que les contrôles ont débuté ces dernières semaines. Mais la Fédération nationale des agents généraux n'a pas attendu pour informer la profession.



Fascicules et guides

Depuis quelques mois, ses équipes préparent les agents à cette procédure en organisant des conférences et en éditant des fascicules et des guides. Une réunion est prévue le 1er juillet entre la fédération et des représentants de l'ACP pour faire un point sur ces procédures. Par ailleurs, le contrat de protection juridique proposé aux agents a été étendu à la procédure de contrôle.

Emploi

Ergalis

Technico commercial Santé Prévoyance F/H

Postuler

AFI ESCA

Gestionnaire Assurance Obsèque H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Agents généreaux : la profession va passer sous la loupe de l'ACP

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié