Avec MetLife, Alico France veut changer de dimension

Avec MetLife, Alico France veut changer de dimension
DR
L'ex-filiale française d'AIG, dont le rachat par MetLife a été concrétisé au début du mois, souhaite s'appuyer sur la force de frappe de son nouveau propriétaire pour multiplier les projets de développement.

Ça y est : annoncée le 8 mars dernier, l'acquisition par MetLife d'American Life Insurance Company (Alico), la filiale d'assurance vie d'AIG, a été officialisée le 1er novembre. Pour Alico France, dont l'image a été quelque peu écornée par les déboires financiers de son ancienne maison mère, ce rachat clôt un chapitre douloureux. D'ailleurs, l'ex-AIG Vie va adopter, à compter de mars 2011, la marque commerciale MetLife et pourrait même changer de raison sociale. Surtout, l'entreprise, qui emploie 300 salariés en France et se considère, selon son directeur général, Joël Farré, comme « une grosse PME sur le marché français de l'assurance », compte profiter des savoir-faire et de la puissance financière de son nouveau propriétaire pour se développer dans l'Hexagone.



Retour sur le marché de l'assurance vie


Ainsi, il est difficile d'être la filiale du leader américain de l'assurance vie et de ne pas proposer ce produit d'épargne, d'autant plus qu'il est particulièrement prisé des Français. « Nous nous sommes retirés de l'épargne retraite dans les années quatre-vingt-dix parce que nous n'y réalisions que quelques millions d'euros. Or, sur ce marché, pour dégager des marges, il faut parler en milliards d'euros », explique Joël Farré. Alico France aimerait bien capter entre 1 % et 2 % de la collecte de l'assurance vie.

Pour cela, l'assureur, jusqu'ici très axé sur la prévoyance, pourrait s'inspirer des produits innovants de MetLife (notamment en « variable annuities ») et de son expertise dans la souscription en ligne. Profitant de la force de frappe de MetLife, le Français, qui a racheté en juin le comparateur Hyperassur, souhaite ne pas s'arrêter en si bon chemin. « Pour l'instant, nous voyons peu d'opportunités de rachat d'une compagnie d'assurance, reconnaît Joël Farré. En revanche, nous pouvons prendre le contrôle d'un courtier de niche ou d'une société de services, comme par exemple un pure player de l'Internet. » Alico pourrait aussi proposer des produits en marque blanche pour des VPCistes ou la grande distribution.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Acquisition de titres restaurant

MSA Mutualité Sociale Agricole du Languedoc

22 avril

48 - MSA DU LANGUEDOC

Prestations de services d'assurances.

Ville de Meylan

21 avril

38 - MEYLAN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Avec MetLife, Alico France veut changer de dimension

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié