Gras Savoye lorgne sur l'agroalimentaire

En signant un partenariat avec l'Association nationale des industries alimentaires, Gras Savoye entend accroître sa visibilité et valoriser son expertise auprès des industriels de ce secteur.

Le partenariat entre Gras Savoye et l'Association nationale des industries alimentaires (Ania) a vu le jour courant 2011. « Nous savions que nous avions beaucoup à nous apporter mutuellement », explique Franck Le Gall, directeur commercial IARD pour le Sud-Ouest et pilote du secteur alimentaire chez Gras Savoye.

Valoriser un savoir-faire éprouvé

Loin d'une démarche commerciale, le courtier a délibérément axé ce partenariat autour du conseil et de l'apport d'expertise. « Notre objectif est d'accroître notre visibilité et de valoriser notre savoir-faire dans le domaine de la gestion des risques pour les industriels de l'agroalimentaire, explique Franck Le Gall. Présents dans ce secteur depuis de nombreuses années, nous avons une approche spécifique par sous-secteurs (céréales, lait, viande...). »

Accompagner à la gestion des risques

Le courtier proposera des formations et des journées thématiques pour répondre aux interrogations des quelque dix mille entreprises adhérentes de l'Ania. « Les PME, tout comme les multinationales du secteur, sont confrontées à de nombreux risques, au premier rang desquels je place le risque de gestion de crise. Les risques liés à la sécurité alimentaire et les risques environnementaux, très surveillés par les pouvoirs publics, peuvent causer des dommages irréversibles s'ils ne sont pas gérés de façon adéquate », analyse Franck Le Gall. Et de préciser : « Si une usine brûle, on la reconstruit, et la production redémarre. En revanche, si son image de marque est dégradée par une contamination, la production peut ne pas redémarrer. Cela fait partie de notre rôle de les sensibiliser à ce problème. »

Conclu pour une durée de dix-huit mois renouvelable, ce partenariat a pour vocation à s'inscrire sur le long terme. « Nous comptons l'alimenter par les échanges et les débats que nous aurons avec les adhérents de l'Ania », conclut le directeur commercial de Gras Savoye, sans perdre de vue le renforcement de ses parts de marché dans ce secteur porteur...

UN POIDS LOURD ÉCONOMIQUE
  • L'Ania est le porte-parole du secteur agroalimentaire, la première industrie en France avec un chiffre d'affaires de 144 Md€. Présidée par Jean-René Buisson, elle représente 22 fédérations nationales sectorielles (industries laitières, brasseurs, eaux minérales...) et 18 associations régionales. L'Ania regroupe 10 282 entreprises, le plus souvent des PME, qui emploient 477 000 personnes.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Gras Savoye lorgne sur l'agroalimentaire

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié