Mesures fiscales : la vigilance est de mise sur le terrain

Mesures fiscales : la vigilance est de mise sur le terrain
© DR
Peu sollicités encore par leurs clients, les agents anticipent toutefois les répercussions que pourraient avoir les mesures annoncées par le gouvernement pour financer la dette sociale.

Les dispositions touchant à l'assurance vie et à la santé annoncées fin août par le gouvernement ne bouleversent pas encore le quotidien des agents généraux. Hormis sur le plan de la gestion, le fait que les prélèvements sociaux s'effectuent tous les ans plutôt qu'à terme sur le compartiment euros des multisupports ne modifiera guère la donne.

La taxe qui stresse

En revanche, le prélèvement de 10 % sur les réserves de capitalisation des assureurs paraît plus problématique. Pour Frank Sauwala, agent MMA à Vélizy (Yvelines), « cette mesure risque de se répercuter sur les performances des contrats d'assurance vie ». Autre élément à prendre en compte : ces projets s'inscrivent dans « un tourbillon législatif », selon le président adjoint d'Agéa, Hervé de Veyrac : « Les règles du jeu changent en permanence, ce qui n'est pas rassurant pour les clients. Or, la confiance, c'est ce qui prime en assurance vie. »

Dans le domaine de la santé, les propos du ministre du Budget, François Baroin, n'ont pas rassuré : les agents s'attendent à ce que la taxe sur les conventions d'assurance (3,5 %) envisagée pour les contrats solidaires et responsables soit répercutée par les assureurs. « C'est là que nous aurons des réactions de la part de nos clients », observe Christophe Blondet, agent Gan à Villecresnes (Val-de-Marne). Si elle est votée, la taxe s'ajoutera à la hausse des dépenses de santé, au changement de tranche d'âge pour certains assurés, etc. : autant de facteurs qui laissent présager « des revalorisations frôlant les deux chiffres en 2011 », selon le président du syndicat des agents Swiss Life, Guy Geoffroy.

L'avenir qui inquiète

De quoi faire hésiter les assurés au moment de reconduire leur contrat. « Nous rencontrons déjà des clients qui préfèrent maintenir un budget constant, quitte à revoir leur couverture à la baisse », observe Hervé de Veyrac. Un phénomène qui risque de s'accentuer, tout comme la mise en concurrence des assureurs. « Nous aurons un gros travail à faire pour retenir les clients », prédit Guy Geoffroy.

Et ce n'est pas fini. Après une année difficile en dommages, les agents auront encore à affûter leurs armes en assurances de personnes. « Des dépenses de santé en constante hausse, des cotisations prévoyance qui vont croître du fait des départs à la retraite plus tardifs, plus le financement à venir de la dépendance, évoque Hervé de Veyrac, cela fait beaucoup pour les particuliers et les entreprises, dans une économie qui n'est pas très porteuse. »

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 28 janvier 2022

ÉDITION DU 28 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

CHEF DE PROJET IT DIGITAL WORKPLACE (F/H)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances

Fourmies Habitat

28 janvier

59 - FOURMIES HABITAT

Mission d'assistance, de services et conseils en assurances

Fourmies Habitat

28 janvier

59 - FOURMIES HABITAT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Mesures fiscales : la vigilance est de mise sur le terrain

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié