La crise s'immisce dans le réseau Allianz

Les mesures prises par la compagnie pour protéger son portefeuille attisent les rancoeurs des agents généraux, qui misaient sur le changement de marque pour dynamiser leur activité.
Partager

En période de réévaluation tarifaire, les relations entre assureurs et agents généraux sont souvent tendues. Cette année, elles le sont plus que de coutume. La situation économique amène, en effet, les compagnies à prendre des décisions drastiques et les syndicats d'agents à hausser le ton. À la morosité ambiante, s'ajoute une difficulté supplémentaire pour Allianz : un changement d'identité qui bouscule les repères et aiguise les revendications.

Une relance en peau de chagrin

Jean-Jacques Gadrat, le président de Mag3*, le syndicat des agents, l'a dit et répété : « Le passage à la marque Allianz doit s'accompagner d'une véritable relance commerciale. » Près de trois mois après le début des grandes manoeuvres médiatiques, la dynamique n'est pas au rendez-vous : « La compagnie a, apparemment, décidé de tout miser sur la communication, alors que nous avions demandé qu'une partie des moyens soit consacrée au développement du réseau », regrette Jean-Jacques Gadrat.

Le bilan du syndicat est sévère : « En auto et en MRH, les ventes sont inférieures à ce qu'elles étaient l'an dernier et, en entreprise, marché d'avenir pour les agents selon la compagnie, nous enregistrons depuis le début de l'année une baisse de chiffre d'affaires », précise Bruno Pelissier, secrétaire général de Mag3*. Seules activités épargnées : l'assurance vie et la santé, qui progressent respectivement de 12,3 % et de 7 %.

Après l'effet de surprise, place au travail de fond

Au lieu du rebond attendu sur le segment des entreprises, les agents font face à des majorations de tarifs et à des résiliations jugées disproportionnées par rapport à la situation observée sur le terrain. « Nous menons une surveillance accrue de notre portefeuille entreprise », reconnaît Jacques Caba, directeur commercial du réseau d'agents Allianz, qui estime agir « en assureur responsable, cherchant à optimiser son portefeuille pour être plus compétitif ».

Sur le fond, la stratégie d'Allianz diffère peu de celle des autres compagnies, mais la grogne du syndicat porte aussi sur la forme. « Les décisions tombent comme des couperets : difficile d'empêcher un client de confier tous ses contrats à un autre assureur lorsque le premier courrier estampillé Allianz qui lui parvient est une lettre de résiliation et que son agent, prévenu quelques jours avant, n'a pas eu le temps d'anticiper et de proposer une alternative », note Bruno Pelissier.

Conscient de l'impact que ces mesures peuvent avoir, Allianz vient de mettre en place un dispositif d'accompagnement afin d'aider les 200 agents touchés à passer le cap. Selon la compagnie, le plan de développement tant attendu ne s'est pas volatilisé avec la crise. « C'est un travail en profondeur que nous menons à différents niveaux - produits, processus de souscription, formation - et dont les retombées seront visibles à moyen ou long terme », souligne Jacques Caba. Pour répondre à l'impatience des agents, la compagnie a tout de même déclenché des actions à effet plus immédiat, telle que la possibilité d'accorder des remises de 30 % sur les contrats Profil Pro ou Profil Entreprise.

La crainte d'une dilution des spécificités de l'agent

Au-delà des préoccupations commerciales, les agents craignent aussi une rationalisation de la distribution au niveau européen et une dilution de leurs spécificités. Aujourd'hui, Jean-Jacques Gadrat parle de « crise d'identité, de confiance et de résultat », mais le dialogue n'est pas rompu pour autant. Le syndicat voit d'un bon oeil l'arrivée de Jean-Marc Pailhol à la tête de l'unité distribution. Et alors qu'un boycott s'organise (lire l'encadré), les discussions sur d'autres dossiers, comme Internet, avancent de manière positive...

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

Sujets associés

NEWSLETTER Les distributeurs

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Tous les événements

Les formations L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Toutes les formations

LE CARNET DES DECIDEURS

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Groupe Colonna

Directeur général

Astrid Cambournac, SPVie 2022

Astrid Cambournac, SPVie 2022

SPVie

Secrétaire générale

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Groupe Leader Insurance

Directeur général opérationnel

Michèle Horner, Beazley France 2022

Michèle Horner, Beazley France 2022

Beazley

Responsable relations courtiers pour la France

LES SERVICES DE L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Trouvez les entreprises qui recrutent des talents

La Mutuelle Générale

Conseiller Commercial (H/F)

La Mutuelle Générale - 06/01/2023 - CDI - Paris - 13ème arrondissement

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS