Vices cachés : Rappel des différents délais

Vices cachés : Rappel des différents délais
Christophe Lièvremont,docteur en droit de l’université Jean-Moulin (Lyon III), avocat au barreau de Mulhouse, chargé d’enseignement à l’université de Franche-Comté © DR

Pour qu’une action en garantie légale des vices cachés soit déclarée recevable par le tribunal, elle nécessite, en principe, d’être intentée dans un délai de deux ans « à compter de la découverte du vice »…

L’acheteur mécontent d’un véhicule devra tout d’abord vérifier s’il se trouve bien dans le délai de prescription spécial de deux ans. Comme tout délai, le délai [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à Jurisprudence Automobile ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Mission d'expertise comptable

SPLA Grand Angoulême Mobilité Aménagement

05 décembre

16 - Angoulême

Désignation d'un mandataire pour l'opération de réhabilitation - reconstruction du ...

Conseil Départemental de Vaucluse

05 décembre

84 - VEDENE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Vices cachés : Rappel des différents délais

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié