[DOSSIER] Dossier : #Spécial Fraude

Dossier : #Spécial Fraude

Dossier : #Spécial Fraude

La lutte contre la fraude négocie un virage plein de promesses. Dans les départements concernés des assureurs, l’enthousiasme transparaît par-delà l’omerta : l’arme de défense absolue à même de dépister 80 % des falsifications, dissimilations, tromperies et autres duperies quotidiennes subies est non seulement identifiée, mais surtout en cours d’exploitation. Il s’agit du big data. Encore lui ! Ou plutôt l’outil informatique afférant, conçu pour analyser les myriades de données historiées des compagnies, fabriquer des scénarios de fraude et détecter, à la racine du mal, les germes d’un dossier suspect. Une automatisation magique, en somme, de la traque. Las, les fraudeurs n’ont pas attendu que les gestionnaires de sinistres s’équipent pour abuser des nouvelles technologies. Aussi vertueuses que vicieuses, celles-ci génèrent, d’ailleurs, des cyber-risques mathématiquement peu appréhendables par le commun des actuaires. Ainsi, sans fin, la guerre reste déclarée… Et chaque année, sur le champ de bataille, on compte les coûts : plus de 2 Md€ pour les sociétés d’assurance en IARD (1), 50 € sur la prime dommage annuelle des assurés (2) et 10% de malversations en assurance de personnes (2).

1. Source Alfa. 2. Données marché.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 28 février 2020

ÉDITION DU 28 février 2020 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Dossier : #Spécial Fraude

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié