Le métier fait envie

Habitués des croissances à deux chiffres, les grossistes ont réitéré de bonnes performances en 2008 et continué de susciter des vocations.

En 2008, le leader, April, a réaffirmé son attachement au courtage en gros en rejoignant le Syndicat 10 et en cédant des activités connexes à son coeur de métier. Les chiffres enviables des grossistes suscitent des vocations. D et P partenaires et MAS holding, issus du courtage traditionnel, sont ainsi venus chasser sur ces terres. Capitalisant sur leur savoir-faire technique et les opportunités offertes par Internet, ils proposent des offres dédiées aux entreprises sur des risques qu'ils maîtrisent parfaitement.

La mariée reste belle

Dans une autre veine, l'acquisition de Solly Azar par Verspieren il y a quelques années continue de faire des envieux. « Si une telle opération se présentait aujourd'hui, nous serions évidemment preneur », confesse le président d'un grand cabinet. Solly Azar ne progresse pourtant que de 1,6 % en 2008 (contre 20 % en 2007) : « Sur le plan commercial Solly Azar se porte bien. Les assurances de personnes, qui comptent pour un tiers de l'activité, progressent de 28 %, par exemple. La faible croissance en 2008 est la conséquence de la perte d'un partenaire grand compte en garantie des loyers impayés et de l'arrêt d'une filiale (FPC) dédiée à l'immobilier et à la défiscalisation », explique Pierre-Anthony Verspieren, président du directoire.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 06 décembre 2019

ÉDITION DU 06 décembre 2019 Je consulte

Emploi

APREF

ADJOINT DU DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL H/F

Postuler

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le métier fait envie

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié