À double tranchant

À double tranchant
Olivier Baccuzat Rédacteur en chef olivier.baccuzat@infopro-digital.com

Lorsque vient le printemps, il est courant d’entendre sur les ondes de radios nationales les experts-comptables prodiguer leurs conseils à celles et ceux qui peinent à remplir, en ligne ou sur papier, leur déclaration de revenus. Il n’est pas rare non plus que les avocats ou les notaires donnent de la voix pour répondre, tout au long de « journées fil rouge », aux questions de contribuables butant sur des problèmes juridiques ou patrimoniaux. Depuis quelques années, les agents généraux mènent également ce type de campagne de communication sur le réseau de France Bleu. L’opération a d’ailleurs été renouvelée le jeudi 29 mars sur l’ensemble du réseau des radios locales publiques. En direct pendant une heure, et ensuite hors antenne, des adhérents d’Agéa, la fédération nationale des syndicats d’agents, s’étaient mobi­lisés pour répondre aux auditeurs. Dans ce genre d’exercice, toute la panoplie de l’assurance est passée en revue, puisqu’on y parle d’auto, d’habitation, d’emprunteur, d’épargne, de santé, de prévoyance, etc. Autant de sujets qui, pour des raisons diverses et variées, sont plutôt d’actualité ces derniers temps.

Investir des radios de proximité ? Pour des acteurs de proximité, quoi de plus normal ? Mais, honnêtement, le résultat est à double tranchant. Car s’il est facile de parler des grands principes de la responsabilité civile, de la garantie dommages tous accidents, de panier de soins, d’invalidité ou de questionnaires, une fois qu’on rentre dans le vif du sujet, en revanche, ça se complique. Chaque cas ayant, par nature, ses particularités et ses spécificités, les assurés attendent des réponses précises à des questions non moins précises. Or en prenant connaissance de quelques témoignages des auditeurs qui se sont exprimés le 29 mars – ainsi que des réponses qui leur ont été apportées – force est de constater que les échanges se résumèrent souvent à des généralités.

Certes, à la radio, média de l’instantanéité par excellence, on se doit de faire clair, net et concis. Ce qui est tout sauf évident lorsqu’on parle d’assurance (le problème est le même pour des experts comptables ou des avocats intervenant sur des questions fiscales ou juridiques). Par ailleurs, il est évidemment compliqué, pour un agent, de conseiller un particulier ou un professionnel client d’une autre compagnie que la sienne. Ce qui devait être le cas la plupart du temps. Censée promouvoir le métier et la valeur ajoutée d’un agent, notamment en termes de relation client, ce type d’opération de communication atteint-elle donc son but ? Difficile à dire. Une chose est sûre. Ce jour-là, si nombre d’auditeurs ont appelé et obtenu des renseignements pour savoir comment se prémunir contre des risques potentiels, bon nombre d’entre eux ont également décroché leur téléphone parce qu’ils étaient confrontés à un sinistre dont ils n’arrivaient pas à se dépêtrer. Et, sauf à avoir été rappelés dans la foulée par un professionnel, il est à craindre que ceux-là ne soient guère plus avancés.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un délégué à la protection des données.

Communauté de communes de Castelrenaudais

23 mars

37 - CC DU CATELRENAUDAIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

À double tranchant

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié