États de choc

États de choc
©BERNARD MARTINEZ

Il aura suffi d'un rapport de 139 pages pour déclencher une prise de conscience planétaire des crises auxquelles le monde doit s'attendre. Le 27 juin, l'OCDE a présenté publiquement un nouveau document tout simplement titré « Les futurs chocs mondiaux » (disponible dans son intégralité sur le site www.oecd.org). Le constat dressé par les experts, dont, cocorico, Jean-Noël Guye, directeur des risques émergents chez Axa, est on ne peut plus inquiétant.

En préambule et avant même d'entrer dans le vif du sujet, les auteurs préviennent que la fréquence et la gravité de ces différents chocs seront encore amplifiées par l'imbrication croissante de l'économie mondiale et la rapidité avec laquelle les personnes, les biens et les données se déplacent. Nous voilà prévenus... Ou plutôt, voilà les États prévenus de l'extrême urgence avec laquelle ils doivent travailler ensemble pour prévenir et/ou guérir des conséquences exceptionnelles auxquelles les populations doivent s'attendre.

Mais s'attendre à quoi, au juste ?

Eh bien, les experts réunis au chevet d'un monde qui craque n'ont retenu que 5 scénarios dont les énoncés pourraient, si tout cela n'était pas si grave, rappeler quelques blockbusters hollywoodiens. Pandémie, cyberattaque sur une infrastructure critique, crise financière, conflit socio-économique, tempête géomagnétique : un programme chargé pour le moins anxiogène, dont la haute probabilité justifie, à elle seule, les propos et recommandations des auteurs.

Promus risk managers du monde, ils proposent de cartographier et de modéliser l'ensemble des paramètres de ces 5 chocs, d'en mesurer les conséquences pour dégager une stratégie mondiale visant à en réduire au mieux les effets. Enfin, en guise de recommandations, ils exhortent les responsables à partager les données, à accroître les ressources affectées à la surveillance des risques et, surtout, à mobiliser toutes les parties prenantes... assureurs compris. « Jamais auparavant les risques mondiaux n'étaient apparus aussi complexes, les enjeux aussi élevés, et le besoin de coopération internationale aussi évident » conclut Michael Oborne, aujourd'hui directeur du programme de l'OCDE sur l'avenir et du Forum mondial de la science, et observateur avisé à l'OCDE depuis trente ans. Avec ça, qui pourra dire qu'il ne savait pas ?

LES EXPERTS DE L'OCDE INCITENT LES RESPONSABLES DES ÉTATS À PARTAGER LES DONNÉES, À ACCROÎTRE LES RESSOURCES POUR LA SURVEILLANCE DES RISQUES, ET À MOBILISER TOUTES LES PARTIES PRENANTES, ASSUREURS COMPRIS.


Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation d'assurance

Amiens Aménagement

18 octobre

80 - Amiens

Prestations de services d'assurances IARD pour une durée de 4 ans.

Ville de L'Ile d'Elle

18 octobre

85 - L'ILE D'ELLE

SERVICE D'ASSURANCES DES RISQUES STATUTAIRES.

Communauté de Communes du Savès

18 octobre

32 - LOMBEZ

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

États de choc

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié