L'avis des autres

Assurance vie : c'est le mot qui ressort le plus souvent ces derniers jours dans l'actualité de notre secteur. Que ce soit dans la « buzzosphère », la « twittosphère » ou la « blogosphère » de l'assurance, dans les médias financiers et spécialisés, la presse grand public ou chez le régulateur, l'assurance vie occupe cinq colonnes à la Une.

En franchissant, en septembre, le cap des 1500 Md€ d’encours, le principal produit d’épargne des Français engage bien au-delà des petites économies de chacun.

Il faut dire qu'une incroyable conjonction d'événements et de faits amplifie le bruit de fond qu'entretient régulièrement le placement préféré des Français. En l'espace d'une seule semaine, nous avons connu l'annonce des bons résultats de la collecte d'octobre, les premiers lancements de contrats eurocroissance, la déclaration du gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, approuvée par le président de la FFSA, Bernard Spitz, visant à contenir les taux de rendement 2014 des fonds en euros. Ont suivi l'action de groupe de la CLCV à l'encontre d'Axa et d'Agipi, puis la condamnation de CNP Assurances à quelque 40 M€ sanctionnant certains manquements dans la gestion des contrats en déshérence, et, enfin, l'annonce par l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) d'une consultation de deux mois portant sur « les présentations publicitaires » et « les opérations commerciales de promotion » en matière d'assurance vie. Sans oublier d'éventuelles recompositions d'organigrammes s'esquissant autour des accords de distribution du numéro un du marché, CNP Assurances, avec BPCE (dont Natixis a racheté 60% de l'activité d'assurance) et La Banque postale... Sans compter qu'il se dit que Groupama aimerait bien entrer dans la danse. Et ce n'est pas fini, puisque le marché devra mettre en application dès le 1er janvier prochain la recommandation émise en juillet par l'ACPR et l'Autorité des marchés financiers (AMF) portant sur la distribution des contrats d'assurance vie.

Il est vrai qu'en franchissant, en septembre, le cap des 1 500 Md€ d'encours, le principal produit d'épargne des Français engage bien au-delà des petites économies de chacun, suscite fortement l'avis de tous, donc l'avis des autres... L'avis de tous ceux qui veillent à ce qu'au niveau de la conception des produits, de leur compréhension comme de leur distribution, la plus grande transparence soit de mise et qu'au niveau des placements cette somme, représentant 75 % de la dette française, serve au mieux les intérêts collectifs à travers la relance de l'économie.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché public de prestation de services en assurances.

Ville de St Mandé

21 juillet

94 - ST MANDE

Prestations de services d'enrichissement de portefeuilles d'investissements pour le...

FGA Fonds de Garantie des Assurances

21 juillet

94 - VINCENNES

Marché de service relatif à la prestation d'assurance..

Ville de St Dié des Vosges

21 juillet

88 - ST DIE DES VOSGES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'avis des autres

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié