La rançon de la négligence

La rançon de la négligence
© Bernard Martinez

« La France fera tout pour libérer ses otages », a annoncé, ce week-end, le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel. Une déclaration qui fait suite à l'enlèvement non encore revendiqué de sept otages, dont cinq Français - un employé d'Areva et son épouse, trois collaborateurs d'une filiale de Vinci sous-traitante du groupe nucléaire. Sans attendre, Areva évacue les quelque 130 expatriés oeuvrant au Niger, mais, déjà, la polémique enfle dans l'Hexagone. Le traumatisme de l'exécution dans le désert malien de Michel Germaneau, retraité bénévole dans une association humanitaire, est encore très vif, et la communication de crise autour des enlèvements ramène toujours un doute quant à la qualité de la sécurité mise en place par les entreprises « expatriantes ».

Ce nouvel événement ne fait pas exception. Areva est montré du doigt et accusé de négligence. Pourtant, dans ce grand groupe international comme dans la majorité des entreprises, ce sujet n'est pas pris à la légère. Et pour cause, assurer la sécurité de ses expatriés est une obligation légale régie par une directive européenne, une batterie de textes législatifs français, sans parler de la jurisprudence n° 06/06410 dite « Karachi ». Une obligation que les 7 998 alertes sécurité émises en 2009 par la société Sécurité sans frontière rendent encore plus difficile à remplir.

Et même si, dans ces multinationales, pas un collaborateur ne sort de nos frontières sans avoir reçu les avertissements d'usage faisant office de prévention, la solution tient souvent dans des polices d'assurance. Très inhabituelles, celles-ci sont proposées par des courtiers et des assureurs capables de délivrer les bons conseils, mais, surtout, de s'associer les services d'agences spécialisées dans la traque d'otages et/ou le versement de rançons. Et dans ce cas, mieux vaut être entre de bonnes mains !

Ainsi, pour tous les otages, qu'ils soient Français ou pas, il ne nous reste qu'à souhaiter que l'efficacité de tels services soit supérieure à celle de la sécurité déployée sur place par certaines entreprises. Des entreprises qui, non seulement, mettent en péril la vie de leurs collaborateurs, mais qui s'exposent, en outre, à un sévère revers de bâton au sujet de leur réputation...

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 28 janvier 2022

ÉDITION DU 28 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

CHEF DE PROJET IT DIGITAL WORKPLACE (F/H)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances

Fourmies Habitat

28 janvier

59 - FOURMIES HABITAT

Mission d'assistance, de services et conseils en assurances

Fourmies Habitat

28 janvier

59 - FOURMIES HABITAT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La rançon de la négligence

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié