Les fous du trottoir

Les fous du trottoir
Laetitia Duarte Olivier Baccuzat Rédacteur en chef olivier.baccuzat@infopro-digital.com

En libre-service ou non, les trottinettes électriques rendent littéralement fous ! Ceux qui les utilisent en prenant parfois, pour ne pas dire souvent, des risques inconsidérés ; les piétons obligés de raser les murs pour ne pas se faire emboutir sur les trottoirs par ces engins d’un nouveau genre capables (excusez du peu) de rouler à plus de 25 km/h ; les automobilistes qui doivent partager la chaussée avec elles ; les pouvoirs publics, enfin, objectivement dépassés par l’ampleur du phénomène. Et ce, sans oublier les gyropodes (ces véhicules électriques à deux roues qui, à l’instar du Segway, sont munis d’un guidon et d’une plateforme sur laquelle on se tient debout), les hover­boards (des gyropodes sans guidon qu’on dirait tout droit sortis de la saga Retour vers le futur), ou les gyroroues ou monoroues, eux aussi électriques…

C’est bien simple, un peu partout dans le monde, ces engins dits de déplacement personnel (EDP) ont littéralement envahi le centre-ville des grandes métropoles, la France n’échappant pas à la règle. Et ce n’est sans doute qu’un début. Selon un chiffrage établi par le cabinet de prospective Smart Mobility Lab pour le compte de la Fédération des professionnels de la micromobilité, les ventes de trottinettes électriques, pour ne parler que d’elles, représentent désormais en valeur 61 % du marché de la trottinette (1,3 million d’unités vendues). Écolos, innovants, ces appareils constituent une solution pour déconges­tionner les villes et améliorer les transports du quotidien en mode urbain. Sur le papier du moins. Car, sur le terrain, cela vire au grand n’importe quoi. Rapides et silencieux, ces fameux EDP sont la cause de nombreux accidents, hélas parfois mortels.

Fin octobre, Élisabeth Borne, la ministre des Transports, a fini par taper du poing sur la table, annonçant que ces engins n’auront bientôt plus le droit de circuler sur les trottoirs, leur utilisation devant être circonscrite aux pistes cyclables ou aux zones à 30 km/h. Il est même question d’inscrire au code de la route une « nouvelle catégorie de véhicule ». Il est grand temps, tout comme il est urgent d’agir sur le volet assurance ! Car si les dommages causés par une trottinette électrique ou un gyropode peuvent être pris en charge par la MRH de son utilisateur si celui-ci n’excédait pas 6 km/h, au-delà de cette vitesse, comme l’expliquaient dans notre édition du 7 septembre deux avocats du cabinet Cornet Vincent Ségurel, peu de gens savent qu’un EDP est susceptible d’être qualifié de véhicule terres­tre à moteur et qu’il est soumis, à ce titre, à une obligation de responsabilité civile. Conformément… au code des assurances. À défaut, en cas d’accident, c’est le Fonds de garantie des assurances obligatoires (FGAO) qui intervient pour indemniser la victime, celui-ci pouvant ensuite se retourner contre le responsable du sinistre. Ce que les Lime, Bird et autres Bolt, ces services proposant notamment des trottinettes en libre-service à Paris, se gardent bien d’expliquer clairement à leurs utilisateurs. C’est navrant, voire criminel.

Rapides et silencieux, les engins de déplacement personnels causent de nombreux accidents, hélas parfois mortels.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 11 octobre 2019

ÉDITION DU 11 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation de services d'assurances

Ville de Solliès Toucas

14 octobre

83 - Solliès-Toucas

Passation d'un marché d assurance protection sociale des sapeurs pompiers volontair...

SDIS de la Meurthe et Moselle Sce Départ. d'Incendie et de Secours

13 octobre

54 - ESSEY LES NANCY

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les fous du trottoir

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié