Occasion manquée

Occasion manquée
Laetitia Duarte Olivier Baccuzat Rédacteur en chef olivier.baccuzat@infopro-digital.com

Drôle d’entame pour 2018... On se souviendra, en Bretagne, en Aquitaine, dans le Nord, sur le pourtour méditerranéen, mais aussi dans les Alpes et en Corse, du passage de la tempête hivernale Eleanor qui, début janvier, a également balayé le nord de l’Europe. Et plus largement, avant elle, de Carmen, le 1er janvier, de Bruno, le lendemain de Noël, ou d’Ana, le 10 décembre, chacune ayant laissé dans son sillage son lot de dégâts. À chaque fois, quasiment le même scénario même si le degré de gravité diffère selon ­l’intensité des tempêtes, évidemment, mais aussi en fonction des endroits : de très fortes rafales de vent, des pluies battantes, des risques de submersion en bord de mer, à marée haute, ou d’avalanches sur les sommets.

À l’heure où nous écrivions ces lignes, un premier bilan, provisoire, faisait état de trois morts, un disparu et une trentaine de blessés – dont 4 graves – rien que pour Eleanor, ­la­quelle a entraîné près de 10 000 interventions des pompiers. Si la FFA jugeait prématuré de chiffrer les dégâts, les modélisations du cabinet d’expertise Saretec évaluaient, le 4 janvier, à 70 000 le nombre de déclarations de sinistres attendues pour la seule Eleanor. Des tempêtes hivernales en plein… hiver ? Si Éole a fait des siennes en nous infligeant un inattendu quatre à la suite, l’épisode n’est pas non plus exceptionnel. Oui, le vent a parfois soufflé plus fort que d’accoutumée, dans le Nord notamment. Mais de telles tempêtes, à cette saison, ne sont pas rares. Fort heureusement, elles n’avaient rien à voir avec les tristement célèbres Lothar (1999) et Xynthia (2010), autrement plus mortelles et dévastatrices.

Ne pensez-vous pas que l’assuré, lui, avait juste envie (besoin ?) d’entendre qu’il pouvait compter sur son assureur pour l’accompagner ?

Il n’empêche qu’Eleanor a fait plusieurs victimes, dont une Iséroise morte dans sa maison inondée, un jeune skieur tué par la chute d’un sapin en Haute-Savoie, et un agriculteur retrouvé sans vie sous la neige. En plus de ces tragédies, de nombreux autres drames – plus ou moins graves – sont ­survenus un peu partout en France. Sur le terrain, proximité oblige, il est probable que de nombreux agents, courtiers et autres experts auront été sur le pont afin d’assurer, dans les meilleurs délais, la prise en charge de sinistrés qui sont aussi leurs clients.

Dans les médias, sur les réseaux sociaux, on a moins vu les représentants des états-majors, en revan­che. Peut-être étaient-ils encore en vacances… Certes, sur les plateaux TV, les explications sur les règles d’indemnisation ou les démarches à accomplir en pareilles ­circonstances ont tourné en boucle. On a vu ­passer aussi, sur Twitter, des messages expliquant comment réagir face à une tempête. Pourquoi pas ? Mais à l’heure où tout le monde dans la profession parle (beaucoup) de relation clients et de digital, ne pensez-vous pas que l’assuré, lui, avait juste envie (besoin ?) d’entendre qu’il pouvait compter sur son assureur pour l’accompagner ? En période de fêtes, un peu de compassion n’est jamais inutile...

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché public de prestation de services en assurances.

Ville de St Mandé

21 juillet

94 - ST MANDE

Prestations de services d'enrichissement de portefeuilles d'investissements pour le...

FGA Fonds de Garantie des Assurances

21 juillet

94 - VINCENNES

Marché de service relatif à la prestation d'assurance..

Ville de St Dié des Vosges

21 juillet

88 - ST DIE DES VOSGES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Occasion manquée

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié