Pas de miracle

La SMAvie BTP ouvre déjà le bal des annonces de taux de rendement des fonds en euros : 4,77 % (lire p. 22). Ainsi, alors même que l'année 2004 n'est pas terminée, la compagnie sait aujourd'hui ce qu'elle va servir à ses assurés, sur la base de la performance de son actif général... au 31 décembre prochain. En étant la première, elle est quasi certaine que son taux figurera dans le peloton de tête. Pourtant, il est inférieur à celui de 2003 (5,01 %). Jusqu'à fin janvier, les annonces vont se succéder. C'est un rituel. Mais, le taux de l'Afer est, de loin, le plus attendu - il sert de référence au marché et est toujours classé dans les meilleurs. Certains pariaient qu'il flancherait en 2003. Perdu. Il a bien résisté, à 5,05 %. Mais les obligations qui composent majoritairement les actifs des sociétés vie ne permettront pas de faire des miracles en 2004. Il faut donc s'attendre à une nouvelle baisse de performance : autour de 4,5 %, prédisent certains professionnels et même de 4 %, selon les dernières prévisions de la FFSA.

On peut se demander pourquoi le taux de rendement des fonds en euros est aussi stratégique, alors que les unités de compte offrent de meilleures perspectives. Sans doute parce qu'il est susceptible d'infléchir fortement le niveau de collecte de l'année suivante : un taux très supérieur à la moyenne du marché pour une année donnée suffit en effet à doper l'encaissement l'année suivante, même s'il ne présage en rien de la performance du rendement pour ladite année. Au contraire, car le taux des obligations assimilables du Trésor étant toujours très bas, un afflux de primes pèse sur la performance des contrats. En outre, un rendement des fonds en euros élevé altère la rentabilité de l'assureur, parce qu'il impose une marge de solvabilité supérieure à celle des fonds en unités de comptes. En revanche, choisir d'afficher un rendement très inférieur à la moyenne des concurrents, c'est prendre le risque de voir s'effondrer le chiffre d'affaires.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 septembre 2021

ÉDITION DU 24 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

CHARGÉ D’ÉTUDES ACTUARIELLES INVENTAIRE EPARGNE H/F

Postuler

Natixis Assurances

GESTIONNAIRE INDEMNISATION CADRE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat d'assurances statutaires

Centre de Gestion de la Fonction Publique

24 septembre

66 - Perpignan

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Pas de miracle

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié