Portrait de groupe avec drame !

C'est une mine d'or... mais qui a mauvaise mine ! Le « Portrait social » (1) publié par l'Insee (2) se lit comme un roman. Notre roman, puisqu'il explore, décrit, détaille, chiffre et quantifie l'ensemble des paramètres qui font notre quotidien... les sentiments en moins, bien sûr !

Pessimistes par nature, les Français pourraient se réjouir d'avoir un niveau de vie supérieur à la moyenne européenne.

Encore que, derrière la rigueur des chiffres s'esquisse une France qui souffre sans doute davantage, qui s'inquiète et qui n'espère plus. Physiquement et psychologiquement, cette souffrance se concrétise par la consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) qui s'élève à 2 840 € par personne et par an, soit près de 1 000 € de plus qu'il y a dix ans. Ces quelque 247,7 Md€ sont principalement financés par la Sécurité sociale (76 %), sachant que la part des complémentaires santé grimpe, passant de 13% en 2006 à 13,8% en 2013... sans parler du reste à charge ! Mais attention, l'Insee pointe, dès l'adolescence, d'importantes inégalités sociales : en classe de troisième, 22% des enfants d'ouvriers sont en surpoids ou obèses, contre 12% pour les enfants de cadres, tandis que 42% des premiers n'ont aucune carie dentaire, contre 66% des seconds.

Néanmoins, les Français, structurellement pessimistes, pourraient se réjouir, car leur espérance de vie en bonne santé dépasse les 60 ans pour les hommes comme pour les femmes, et l'espérance de vie totale atteint 84,8 ans pour elles et 78,5 ans pour eux, soit plus d'un an gagné sur la moyenne des 28 pays européens. Le tout avec un niveau de vie de 24 500 € par an, contre 17 500 € pour la moyenne européenne. Certes, derrière les moyennes se cachent des inégalités. Les logements ont gagné 13 m2 depuis 1978 pour atteindre 90 m2 occupés par 2,2 personnes, contre 2,7, il y a trente ans. Autre information majeure, 57,6 % de nos compatriotes sont propriétaires de leur résidence principale (soit 2 points de plus qu'en 2000) et 70% d'entre eux ont soldé leur emprunt bancaire... Joie ! Pourtant, nous restreignons nos dépenses culturelles (8,1% du budget, contre 9% en moyenne européenne) et les sorties au restaurant (5,3%, contre 6,7%). Rien de surprenant donc de lire dans l'étude présentée récemment par la Banque de France que 80% des Français s'inquiètent de la situation globale du pays, que 56% pensent qu'elle va se dégrader, et que 73 % estiment qu'elle sera pire pour leurs enfants que pour eux... Enjoy !

1. Portrait de groupe avec dame, Heinrich Böll, prix Nobel de littérature en 1972 ; film d'Aleksandar Petrovic, avec Romy Schneider, 1977

2. Disponible sur www.insee.fr

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour l'aide à la décision dans la stratégi...

Ville de Paris / Secrétariat général Délégation générale à la modernisation

20 juillet

75 - VILLE DE PARIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Portrait de groupe avec drame !

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié