Triple temporalité

Triple temporalité
Laetitia Duarte Olivier Baccuzat Rédacteur en chef olivier.baccuzat@infopro-digital.com

Imaginez-vous, dans une salle de fitness, à faire un footing sur deux tapis de course allant à deux vitesses différentes. Impossible n’est-ce pas ? Sauf à se prendre les pieds dans le tapis, au sens propre comme au sens figuré. Pour certains, cela paraîtra comme une lapalissade mais c’est exactement le défi que doivent relever de nombreuses structures, tous secteurs économiques confondus.

Comment, en effet, suivre le rythme effréné imposé par les progrès technologiques, quels que soient leur nature ou leur champ d’application, tout en modifiant en conséquence les organisations de travail ? Le corps social, malgré toutes les bonnes volontés, ne peut évoluer et s’adapter à l’innovation à marche forcée. Pour adapter les structures, former les salariés, il faut du temps, ce dont on ne dispose pas suffisamment dans une économie ultraconnectée, ultramondialisée et ultraconcurrentielle. Dans la pratique, plus facile à dire qu’à faire, donc. A fortiori lorsqu’on exerce, comme c’est le cas dans l’assurance, une activité réglementée qui doit s’adapter à des lois ou des normes qui, pour ne rien arranger, évoluent à leur propre rythme.

Comment résoudre cette équation, non pas à triple inconnue mais à triple tempo­ralité ? Cette question, essentielle, cruciale même, est l’un des fils directeurs de ce numéro de L’Argus « spécial Transformation ». Elle servira aussi de fil rouge à l’Argus Facto­ry, nouvel événement organisé par nos équipes les 3 et 4 juillet prochains à Paris, et intégra­lement consacré à la transformation, sous toutes ses formes, du secteur de l’assurance. Mais pas seulement. Comme nous vous l’avions déjà confié, des dirigeants et représentants de nombreux autres secteurs seront également présents à l’Argus Factory. Car dans la construction, la grande distribution, l’industrie, la banque ou les télécoms, absolument partout, on s’interroge sur la bonne maniè­re de projeter son organisation dans le monde de demain, avec tout ce que cela suppose de changements, tout en gardant un pied dans le monde actuel qui, mine de rien, continue à faire vivre – et parfois même très bien – tout ce petit monde…

« On ne devient pas une start-up nation du jour au lendemain », jugent en chœur dans nos colon­nes Bernard Spitz, président de la Fédération française de l’assurance, et Gilles Babinet, digital champion pour la France auprès de la Commission européenne. Non, effectivement, cela suppose de l’anticipation, et une bonne dose de réflexion, si on veut espérer être dans le peloton de tête.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services d'assurances.

Hôpital local de Soultz

25 août

68 - SOULTZ

Prestations d'assistance liée à la gestion des droits de TVA déductible.

Centre Hospitalier de Béziers

25 août

34 - BEZIERS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Triple temporalité

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié