Un Nobel pour une nouvelle ère ?

Est-ce un signe ? Depuis la création du prix Nobel d'économie, en 1968, l'académie de Stockholm récompensait toujours un tenant de l'école ultra-libérale des « Chicago boys » ; cette année, avec Paul Krugman, c'est un libéral interventionniste qui est couronné... Vu de l'autre côté de l'Atlantique, il serait presque soupçonné d'antilibéralisme !

Certes, l'Académie royale suédoise des sciences souligne qu'elle récompense ce chercheur de l'université de Princeton, théoricien des échanges commerciaux, pour « avoir montré les effets des économies d'échelle sur les modèles d'échanges commerciaux et la localisation de l'activité économique ». Mais on ne peut s'empêcher de se souvenir qu'il est, depuis 2000, un éditorialiste très en vue du « New York Times », notamment pour ses attaques virulentes contre la politique générale et économique américaine, en particulier celle du président George W. Bush.

Fin connaisseur des classes moyennes, dont il souligne de longue date la paupérisation aux États-Unis, pédagogue et vulgarisateur hors pair, Paul Krugman s'est fait connaître dès la fin des années soixante-dix par ses analyses sur la mondialisation de l'économie, la mobilité de la production, de la main-d'oeuvre et des capitaux. Considérant l'économie comme une science humaine avant d'être un domaine de la rationalité, on lui doit des ouvrages grand public comme « La mondialisation n'est pas coupable » (1998) ou, encore, « Pourquoi les crises reviennent toujours » (2000) et « L'Amérique dérape » (2004)... Peut-être, alors, n'envisageait-il pas la crise de 2007... Reste que ses titres sont particulièrement d'actualité et soulignent, s'il était nécessaire avec ce Nobel, qu'un changement de gouvernance mondiale est peut-être en marche...

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Un Nobel pour une nouvelle ère ?

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié