De nouvelles terres de conquête pour les courtiers

De nouvelles terres de conquête pour les courtiers

Pour s’adapter aux mutations profondes du marché de l’assurance, les courtiers de proximité doivent élargir leur offre et multi-équiper leurs clients. Le courtier grossiste Solly Azar est prêt à les accompagner sur les marchés les plus porteurs.

Le marché de l’assurance est en pleine mutation : l’ANI (1) a fortement réduit le marché des complémentaires santé individuelles ; la loi ALUR (2) signe la fin des garanties de risques locatifs ; les comparateurs tendent à désintermédier la vente d’assurance auto et multirisques habitation (MRH)…


Tous les marchés traditionnels du courtage de proximité sont fortement impactés : « Les courtiers doivent faire preuve d’agilité pour s’adapter, observe Philippe Saby, directeur général du courtier grossiste Solly Azar. Nous pouvons les aider à se positionner sur les marchés de demain. »


Diversification et multi-équipement
Il existe en effet des marchés à fort potentiel sur lesquels les courtiers de proximité peuvent d’ores et déjà se positionner. Cela ne veut pas dire qu’il est temps de tourner la page et d’abandonner la santé, l’auto ou la MRH. Mais les courtiers doivent élargir leur offre pour satisfaire leurs clients. « Les stratégies d’avenir reposent sur la diversification et le multi-équipement », poursuit Philippe Saby.


Cap sur les professionnels
Parmi les marchés d’avenir figurent en premier lieu les travailleurs non salariés (TNS), dont les besoins assurantiels restent très importants : au-delà des couvertures professionnelles obligatoires, ils ont besoin de pallier la faiblesse de leur protection sociale obligatoire en souscrivant des garanties en santé, prévoyance et retraite.


Pour ajuster au mieux leurs garanties professionnelles et familiales, les travailleurs non salariés sont demandeurs de conseil et d’écoute. Mais ils ne veulent pas perdre de temps. Le courtier de proximité est donc leur interlocuteur idéal : celui qui peut les aider à piloter au mieux leurs différents contrats.


De nouveaux besoins à couvrir
Le marché des particuliers est, lui aussi, loin d’être saturé : certaines lignes de produits gardent un potentiel considérable. Avec 11 millions d’accidents domestiques chaque année, les garanties accidents de la vie (GAV) ont un bel avenir.


De même, les assurances chien ou chat sont encore peu développées alors que la moitié des foyers français a un animal domestique, dont les dépenses vétérinaires sont en plein boom (elles ont augmenté de 72 % en dix ans).
Enfin, les lois Lagarde de 2010 (3) et Hamon de 2014 (4) ont libéralisé le marché de l’assurance emprunteur. Pour un acquéreur immobilier, les sommes en jeu peuvent être considérables : les courtiers ont donc une carte à jouer pour l’aider à choisir les garanties d’assurance les plus adaptées à sa situation et son projet.


Anticiper
Ces marchés à fort potentiel donnent de nouvelles opportunités aux courtiers de proximité. À condition qu’ils acceptent de se former et s’informer pour élargir leurs offres et proposer de nouvelles garanties à leurs clients. « Nous sommes prêts à les accompagner, explique Philippe Saby. Nous avons engagé la transformation de notre gamme d’assurance afin de couvrir tous ces nouveaux besoins. »


C’est ainsi que Solly Azar a lancé deux nouvelles offres Emprunteur, une garantie accidents de la vie et une assurance chien et chat. Une offre packagée de santé et prévoyance spécialement conçue pour les travailleurs non salariés sera également lancée très prochainement. « Pour aider les courtiers à mieux comprendre et à anticiper les mutations de leur marché, nous organisons régulièrement des ateliers et des séances de coworking », poursuit Philippe Saby, convaincu que les courtiers ont besoin d’un « accompagnement personnalisé. »

Pour en savoir plus :
- Loi n° 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l'emploi, JO du 16 juin 2013, transposant l'accord national interprofessionnel (ANI).
- Loi n° 2014-366 du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové, JO du 26 mars 2014.
- Loi n° 2010-737 du 1er juillet 2010 portant réforme du crédit à la consommation, JO du 2 juillet 2010.
- Loi n° 2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation, JO du 18 mars 2014.

Ce contenu vous est proposé par Solly Azar

Emploi

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

KAPIA RGI

DÉVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

De nouvelles terres de conquête pour les courtiers

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié