Assurance vie : «Il faut renoncer aux produits en euros» (ACPR)

Assurance vie : «Il faut renoncer aux produits en euros» (ACPR)
Bernard Delas, vice-président de l'ACPR © sylvie humbert

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou abonnez-vous

Alors que le taux à 10 ans de la France est passé symboliquement depuis fin juin en territoire négatif, Bernard Delas, vice-président de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) met en garde les assureurs vie et dommages face à la diminution des rendements des actifs. Une situation qui doit les inciter à revoir leur modèle de gestion, en particulier s’agissant des fonds euros.

Les assureurs sont habitués, depuis plusieurs années [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Le Magazine

ÉDITION DU 03 juillet 2020

ÉDITION DU 03 juillet 2020 Je consulte

Emploi

Mutuelle des Iles Saint Pierre et Miquelon Assurances

REDACTEUR H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Animateur Commercial PME H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurance vie : «Il faut renoncer aux produits en euros» (ACPR)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié