Faut-il ouvrir un second compte bancaire ?

Les Français sont nombreux à posséder plusieurs comptes bancaires. Mais quel en est l'intérêt ?

Un Français sur trois posséderait plusieurs comptes courants. Une option qui n'est pas interdite en France et qui facilite la gestion d'un budget au quotidien et qui offre la possibilité de faire des économies. Mais quels sont les autres avantages d'avoir plusieurs comptes bancaires ?

 

Partager
Faut-il ouvrir un second compte bancaire ?

Un compte courant, comment ça fonctionne ?

Le compte courant est un dispositif bancaire servant aux clients d'une banque pour les achats, les dépôts et les retraits au quotidien. En général, ce genre de compte s'oppose aux comptes épargne. Pour ouvrir un compte bancaire de ce type, une demande doit être réalisée auprès d'un organisme financier. Une convention d'ouverture doit aussi être signée. Une fois les démarches effectuées, les moyens de paiement tels qu'une carte bleue ou un chéquier seront remis au bénéficiaire, de même qu'un relevé d'identité bancaire. Il n'est pas impossible non plus qu'une personne souhaite faire clôturer son compte. Dans ce cas, il est nécessaire d'adresser une lettre de clôture à sa banque. Le détenteur du compte devra simplement s'assurer de s'acquitter des opérations automatiques ayant déjà été enregistrées.

L'exemple du compte courant d'associé

Les comptes courants peuvent aussi avoir certaines spécificités, à l'exemple de celui d'associé. Ce genre de procédure peut être suivi par une société lorsque celle-ci a besoin de renforcer ses fonds propres ou si elle a besoin de financement. Concrètement, le dirigeant de l'entreprise ou l'associé accepte de renoncer de façon temporaire à ses créances ou de prêter de l'argent. À l'image d'un prêt classique, la société devra rembourser le prêteur. Un compte courant de ce type pouvant être rémunéré, un taux d'intérêt doit alors être déterminé par la banque qui l'héberge. À noter que les intérêts perçus devront être déclarés en tant que revenus de capitaux mobiliers. Ils sont donc imposables selon le barème défini. L'abandon d'un compte courant pour une entreprise est associé à une clause de retour à une meilleure fortune.

Ouvrir un compte bancaire supplémentaire, pourquoi ?

Aujourd'hui, il est possible d'ouvrir autant de comptes bancaires qu'on le souhaite. Ils peuvent être ouverts au sein d'une même banque ou dans plusieurs. Une pratique qui se fait généralement dans plusieurs situations telles que :

  • Un mariage ou un Pacs.
  • Une domiciliation des revenus suite à un crédit immobilier.
  • Le test d'une nouvelle banque.
  • La nécessité d'avoir un compte lié à un projet précis.

En plus de faciliter la gestion au quotidien des dépenses, cela permet aussi de diversifier ses comptes et de se créer une sécurité supplémentaire. Avoir plus de deux comptes permet donc de séparer les dépenses dans le temps. Par exemple, il est possible d'en dédier un aux dépenses courantes comme les crédits, courses et aux factures mensuelles. Pour ce qui relatif aux factures de gaz, d'eau ou aux impôts, mieux vaut ouvrir un autre compte sur lequel de l'argent sera versé régulièrement. Une idée qui peut être reprise pour les loisirs et voyages.

Plusieurs comptes bancaires, une situation avantageuse ?

Le nombre de comptes dépendra évidemment des besoins et objectifs de chacun. Il faut néanmoins garder à l'esprit que la multi-bancarisation donne lieu à une multiplication des frais bancaires. Ce qui peut donner lieu à des dépenses considérables sur le long terme. La démarche d'ouvrir plusieurs comptes bancaires doit donc se faire de façon réfléchie. Si les banques en ligne peuvent être un atout en raison des frais presque inexistants, passer par des banques physiques permet aussi de faire jouer la concurrence. En comparant plusieurs propositions, il est plus simple de négocier à son avantage.

Ouvrir plusieurs comptes bancaires peut donc s'avérer intéressant. Mais certaines règles relatives à la multi-bancarisation doivent tout de même être connues des particuliers et des entreprises. Par exemple, dans le cas où un ménage posséderait plusieurs comptes dans une même banque, une lettre d'unité de compte devra alors être signée. Concrètement, elle autorise un compte créditeur à compenser de manière automatique un compte déficitaire. L'autre règle importante est relative aux auto-entrepreneurs. Ces derniers ont pour obligation d'avoir deux comptes. L'un concernera les dépenses professionnelles, tandis que le second sera personnel. Une manière de ne pas mélanger travail et vie privée.

Contenu proposé par Mabanque.bnpparisbas

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

Sujets associés