Fintech : Aviva et la Macif investissent 1,8 M€ dans un robo-advisor

Fintech : Aviva et la Macif investissent 1,8 M€ dans un robo-advisor

Fundvisory, première plateforme BtoBtoC de conseil financier automatisé en ligne, réalise son deuxième tour de table. 

Aviva France et la Macif investissent pour accélérer le développement de l’épargne digitale. La filiale de la compagnie britannique et la mutuelle d’assurance, déjà clientes de Fundvisory, ont investi 1,8 M€ dans cette plateforme BtoBtoC de conseil financier automatisé. Une première en Europe.

Outils modulaires pour les acteurs de l'épargne

Créée en 2015, Fundvisory « propose aux acteurs de l’épargne individuelle et collective un ensemble d’outils modulaires, innovants et paramétrables, allant de la connaissance client jusqu'au suivi de portefeuille personnalisé en passant par le profilage de risque ». Lauréate du concours de l’innovation numérique de la Banque Publique d’Investissement (BPI) en 2017, elle réalise ici son deuxième tour de table, porté à 60% par Aviva France et à 40% par le groupe Macif.

La mutuelle d’assurance investit ainsi 720.000 € au capital de la Fintech, via son fonds « Macif Innovation ». Doté au global de 30M€, ce dernier a déjà investi dans 9 start-ups prometteuses. Cette montée au capital de Fundvisory s’inscrit donc dans la continuité de la stratégie d’innovation du groupe, visant à améliorer la qualité de service pour ses sociétaires.

Compléter la relation humaine

Le partenariat avec Fundvisory permet de doter la Macif « d’outils d’aide à la décision qui viennent enrichir les services apportés par ses conseillers en agence autour de ses contrats d’épargne et de placement ». Cette innovation digitale vient donc « compléter la relation humaine, fondement de la qualité de service du groupe Macif », souligne Stéphane Coste, président de Macif Innovation, et non pas s’y substituer. La mutuelle d’assurance affiche ainsi sa volonté de maintenir ses réseaux physiques, tout en élargissant la palette de services en ligne, une stratégie dite "phygitale" qui se décline déjà dans ses agences.

Pour Aviva France et la Macif, il s’agit surtout d’explorer le domaine du robo-advisor et de l’intelligence artificielle afin d’accompagner le déploiement de solutions futures. « Compte tenu des exigences et complexités de l’assurance-vie, nous avons fait le choix de ne pas externaliser notre service client afin de garder le contact direct avec nos épargnants. Nos conseillers prennent le temps de l'échange pour apporter un conseil adapté à la situation personnelle du sociétaire, afin de bâtir avec lui une relation durable et de confiance. Les robo-advisors constituent le complément idéal à l’action des conseillers, en conservant le sociétaire au cœur de notre démarche », précise Adrien Couret, directeur général-délégué, en charge du métier assurance de personnes de la Macif.

Emploi

KAPIA RGI

DVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Fintech : Aviva et la Macif investissent 1,8 M€ dans un robo-advisor

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié