Alberta: pourquoi l’incendie pourrait coûter très cher aux assureurs

Alberta: pourquoi l’incendie pourrait coûter très cher aux assureurs
BFM TV L’incendie, qui s’est déclaré le 1er mai près de la ville de Fort McMurray, au nord de l’Alberta, a d’ores et déjà détruit 160 000 hectares d'une région pétrolière à fort capital économique.

Un gigantesque incendie ravage depuis le 1er mai le nord de la province canadienne de l’Alberta. L'agence de notation A.M Best précise qu'il s'agit, selon les premières estimations, de la catastrophe la plus chère jamais chiffrée au Canada.  L’Alberta est une région de production pétrolière...

L’incendie, qui s’est déclaré le 1er mai près de la ville de Fort McMurray, au nord de l’Alberta, est désormais en perte de vitesse. Cependant, il a d’ores et déjà détruit 160 000 hectares, soit 16 fois la superficie de Paris, et 1 600 bâtiments. L’incendie a entraîné l’évacuation de quelque 100 000 personnes. Les seuls coûts d’assurance pourraient frôler les 10 Mds CAD (dollars canadiens) soit plus de 6 Mds €.  L'agence de notation A.M. Best souligne que de nombreuses infrastructures et habitations de haute valeur ont été touchées dans cette région pétrolière (un salarié sur dix est employé par le secteur pétrolier en Alberta). Il s'agirait donc de la catastrophe canadienne la plus coûteuse pour le secteur de l'assurance, devant la tempête de verglas de 1998.

UNE région pétrolière à fort capital économique

Pour estimer les coûts d’assurance, AM Best cite, pour les particuliers, les assurances habitation qui couvrent au Canada les frais induits par une évacuation et, pour les entreprises, les dommages matériels comme les garanties pertes d’exploitation. En effet, si les infrastructures pétrolières ont été épargnées par les flammes, plusieurs d'entre elles ont dû procéder à l’évacuation de leurs salariés.

Selon A.M. Best, cet événement devrait entraîner plus de pertes que le dernier incendie d’envergure, également en Alberta, en mai 2011. Il s’agissait de celui de Slave Lake qui avait entraîné plus de 700 M CAD de pertes assurées. En effet, l’incendie qui ravage l’Alberta depuis le 1er mai est plus étendu et a d’ores et déjà réduit en cendres plus d’infrastructures. « Il y a des habitations atteintes de plus grande valeur que sur l’incendie de Slave Lake », précise également l’agence de notation. Même la catastrophe canadienne la plus coûteuse jamais enregistrée, la tempête de verglas de janvier 1998, qui avait entraîné 1,9 Md de pertes, est en deçà des estimations pour l’incendie de Fort McMurray.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 13 décembre 2019

ÉDITION DU 13 décembre 2019 Je consulte

Emploi

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

Natixis Assurances

Cadre technique Indemnisation Auto H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché d'assurances du CIRAD.

CIRAD

14 décembre

75 - CIRAD

Assurance responsabilité civile.

Gironde Habitat

14 décembre

33 - BORDEAUX

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Alberta: pourquoi l’incendie pourrait coûter très cher aux assureurs

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié