Assurances des entreprises : la fin du cycle baissier est-elle pour 2017 ?

Assurances des entreprises : la fin du cycle baissier est-elle pour 2017 ?

Sur le marché, les acteurs ont trop joué le jeu des pronostics ces dernières années pour se prononcer sur la fin du cycle baissier dans lequel le marché est engagé depuis une dizaine d'années. Le cabinet de conseil Cosma, spécialisé dans la réduction des coûts, se risque malgré tout à parier sur une fin du cycle baissier pour 2017 dans son baromètre des coûts de l'entreprise. Explications.

Sur la base des primes négociées lors des renouvellements du 1er janvier, les experts de l’institut Cosma observent, dans leur baromètre des coûts de l’entreprise, que les signaux sont au vert en 2016 pour négocier à la baisse les primes d’assurance. « Le marché des assureurs reste globalement disposé à baisser ses prix, offrant, dans tous les cas, de belles opportunités aux entreprises ayant une bonne maitrise des risques et de leur sinistralité », commente Philippe Labau, spécialiste de l'optimisation des programmes d'assurances et de l'analyse des risques au sein de Cosma Experts. Les réassureurs ont à nouveau baissé leurs tarifs de renouvellement pour 2016.

Cependant, une remontée des prix est possible pour 2017, avance le cabinet de conseil en réduction des coûts. « Après neuf années de baisses consécutives, 2017 pourrait marquer la fin d'un cycle baissier, qui d'après l'expérience des quarante dernières années ne dure jamais plus de 10 ans, avance Philippe Labau. Premier signe, les réassureurs ont commencé à infléchir la baisse de leurs tarifs en 2016 ». Un signal faible quel les observateurs du marché, comme les agences de notation, n'ont toutefois pas encore pris pour argent comptant.

La réduction des coûts n'est pas generale

Dans son baromètre, basé sur l’analyse croisée d’une centaine de cas clients, Cosma rappelle que les négociations sont d'ores et déjà plus difficiles en assurance automobile, où le nombre d’acteurs est en diminution, et en assurance construction, où une baisse d’activité et une hausse de la sinistralité ont conduit les assureurs à réviser leur taux à la hausse depuis deux ans sur certains segments. « Les assureurs ont également anticipé l’impact que pourrait avoir la réglementation HQE sur la garantie décennale constructeur, ne sachant pas encore comment elle va être interprétée, ni comment les propriétés des matériaux vont résister dans le temps », précise le baromètre du cabinet de conseil Cosma.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 novembre 2019

ÉDITION DU 22 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de service assurance annulation.

Ile de la Réunion Tourisme, Comité Régional du Tourisme

22 novembre

974 - ST PAUL

Assurances dommage ouvrage et tous risques chantier

Communauté de Communes Tarn-Agout

22 novembre

81 - CC TARN ET AGOUT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurances des entreprises : la fin du cycle baissier est-elle pour 2017 ?

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié