Assurance paramétrique : des solutions alternatives pour couvrir vos risques autrement dans un monde en mutation

Assurance paramétrique : des solutions alternatives pour couvrir vos risques autrement dans un monde en mutation
Marco Adamo, Structurer, Innovative Risk Solutions, Swiss Re Corporate Solutions

Comment des solutions innovantes telles que les couvertures paramétriques peuvent-elles aider les entreprises à faire face aux défis à long terme comme la transformation énergétique, les perturbations dans la chaîne d'approvisionnement, la digitalisation des données et les exigences liées à la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) ?

 

Le monde est témoin d'une vague de tendances à court et à long terme qui sont destinées à façonner de manière drastique l'avenir de notre société et de notre planète.
La transformation de l'énergie, l'optimisation de la chaîne d'approvisionnement, la digitalisation des données et les exigences liées à la RSE sont les principaux exemples de la manière dont un environnement en mutation rapide pose de nombreux défis aux personnes concernées. Alors que les obstacles créent des opportunités et, par conséquent, des investissements, les secteurs public et privé sont confrontés à une extrême incertitude d'une part et à la nécessité d'agir d'autre part.

« Dans ce contexte, le secteur financier doit jouer un rôle actif en encourageant l'innovation, en permettant l'utilisation de nouvelles technologies et en fournissant le niveau de soutien qu'exige un contexte dynamique aussi complexe » souligne Marco Adamo.

Parallèlement, le monde de l'entreprise doit montrer la voie et être le point de mire initial, étant donné son énorme potentiel d'impact.

Des solutions d'assurance innovantes pour relever les défis des entreprises

Le secteur de l'assurance a longtemps été considéré comme réticent au changement. Les résultats de cette attitude sont évidents en termes de résistance du secteur : les clients souffrent de cette situation et recherchent d'autres solutions.
Néanmoins, il existe une abondance de données, de compétences et de dynamisme pour permettre la mise en œuvre des changements nécessaires. Si la souscription traditionnelle reste la principale forme de prise de risque, les entreprises adoptent de plus en plus d'autres approches pour mieux répondre à leurs besoins.

Un exemple peut être trouvé dans l'espace d'action pour le climat. L'institut Swiss Re estime que la hausse des températures pourrait réduire le PIB mondial de 14 %, soit 23 000 milliards de dollars d'ici 2050 par rapport à un monde sans changement climatique. Les secteurs public et privé s'empressent désormais de réduire de moitié les émissions de CO2 d'ici à 2030. Toutefois, bon nombre des avancées technologiques nécessaires pour lutter contre le réchauffement de la planète entraîneront de nouveaux risques ou feront évoluer ceux existants.

Il est probable que la souscription traditionnelle continuera à jouer un rôle clé dans la lutte contre les obstacles liés aux émissions de type 1, car les processus de production de base des entreprises évoluent en conséquence. Cependant, les défis posés par les émissions des catégories 2 et 3 pourraient nécessiter une approche plus sophistiquée et la demande de solutions innovantes pourrait également augmenter.

L'assurance paramétrique transforme l'approche du transfert de risque

En s'appuyant sur un indice prédéfini et une structure de paiement convenue à l'avance, la couverture paramétrique garantit la transparence et la rapidité du paiement, ce qui permet de résoudre les problèmes d'incertitude et de liquidité.
Par exemple, l'abondance de données sur les catastrophes naturelles (NatCat), combinée à une vaste expertise à l'intérieur et à l'extérieur du secteur de l'assurance, a permis à la couverture paramétrique NatCat d'augmenter ces dernières années.

Cependant, cela s'applique-t-il également à ces nouveaux risques liés à la transformation énergétique, aux perturbations dans la chaîne d'approvisionnement, à la digitalisation des données ou aux exigences liées à la RSE ? Jusqu'à présent, lorsqu'il y avait des données, il y avait une possibilité d'assurance paramétrique, mais que se passe-t-il lorsqu'il n'y a pas de données historiques disponibles ?
Les nouvelles technologies et l'innovation s'accompagnent, par définition, d'un manque de données historiques. Dans ces cas précis, il n'y a pas de base pour les approches rétrospectives qui conjuguent l'exposition et l'expérience. C'est pourquoi, des perspectives non traditionnelles, tournées vers l'avenir, deviennent de plus en plus nécessaires.

« Dans ce paysage, un alignement complet entre le secteur de l'assurance et les entreprises est fondamental pour le développement de propositions adaptées » indique Marco Adamo.

Les volumes d'approvisionnement peuvent-ils être considérés comme un indice ?
Les capteurs et les jumeaux numériques ouvriraient-ils la porte à des données fiables et vérifiables ?
Quels paramètres pourraient être utilisés pour répondre aux exigences de la RSE ? Que se passera-t-il si un fournisseur n'atteint pas les objectifs de la stratégie « net zero » ?

Il n'y a pas encore de bonne réponse à ces questions, mais un dialogue régulier entre l'assureur, le courtier et l'assuré est certainement la première étape pour mettre en œuvre une approche innovante.
Prenez contact avec nous dès aujourd'hui pour en savoir plus sur nos solutions alternatives de transfert de risques allant au-delà de l'assurance traditionnelle.

Contenu proposé par Swiss Re Corporate Solutions

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Emploi

CARCO

RESPONSABLE AUDIT INTERNE H/F

Postuler

CNA HARDY

Souscripteurs et Gestionnaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Assurance paramétrique : des solutions alternatives pour couvrir vos risques autrement dans un monde en mutation

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié