Courtiers : comment accompagner vos clients dans le secteur très spécifique des Sciences de la Vie ?

Un secteur aussi réglementé et sensible que les Sciences de la Vie impose une approche experte qui peut rebuter un grand nombre de courtiers. Grâce à une équipe dédiée et expérimentée s’appuyant sur des dispositifs d’accompagnement et de soutien éprouvés, QBE a élaboré une démarche vertueuse pour assurer la sérénité de tous, clients et courtiers.

Partager
Courtiers : comment accompagner vos clients dans le secteur très spécifique des Sciences de la Vie ?

Fortement réglementé et soumis à des risques spécifiques, le secteur des Sciences de la Vie a plus que jamais besoin d’experts pour assurer la sérénité de ses entreprises dans leurs activités de développement, de production et de distribution de produits et dispositifs de santé. Domaine extrêmement innovant et axe de compétitivité majeur pour l’économie française, les Sciences de la Vie rassemblent plus de 3 000 entreprises de tailles très diverses (de la start-up à la multinationale en passant par une multitude d’ETI et PME) et génératrice de 90 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont plus d’un tiers réalisé à l’export*. « Les courtiers à la recherche de nouveaux relais de croissance ne peuvent que s’intéresser aux Sciences de la Vie, secteur ultra-dynamique et soutenu par l’État, via notamment le crédit d'impôt recherche », signale Stéphanie Taschek, Souscripteur Sciences de la Vie et Référente Technique pour l’Europe chez QBE .
« C’est un secteur passionnant, animé par des entrepreneurs-chercheurs captivés. Et même si la complexité d’un point de vue assurantiel est réelle, il a intéressé des compagnies comme QBE et ses 15 ans d’expérience dans ce domaine. Notre équipe dédiée, facilement joignable, a pour objectif de faciliter le travail des courtiers pour fluidifier leurs relations avec leurs clients. »

Seul un assureur spécialiste peut comprendre un secteur aussi spécifique

Plus que d’un assureur-payeur, les entrepreneurs des Sciences de la Vie ont avant tout besoin d’un partenaire réactif, capable de les accompagner au quotidien, en particulier sur les aspects réglementaires. Médecins-chercheurs avant d’être entrepreneurs-administrateurs, les acteurs du secteur, notamment les ETI et PME, sont en attente de conseils sur leur obligation d’assurance. « L’expertise technique et la fiabilité de l’assureur sont deux points clés d’une collaboration sûre et efficace. Les enjeux sont très importants. L’autorisation de lancement d’un essai clinique, par exemple, ne peut être accordée sans présentation des attestations d’assurance. Chez QBE, nous suivons toutes les évolutions réglementaires pour informer en temps réel clients et courtiers. »
S’appuyer sur un assureur spécialiste et depuis longtemps reconnu sur un marché aussi spécifique, c’est également bénéficier d’un retour d’expérience solide et établi sur un large portefeuille. Les points d’attentions sont parfaitement identifiés selon la nature des activités (fabricant, distributeur…) et leur périmètre, ce qui permet de calibrer au plus juste les niveaux de couverture. Et la gestion du règlement des sinistres, là encore spécifiques au secteur (retrait d’un produit pharmaceutique, class action lancée à l’étranger…), est maîtrisée de bout en bout.

Accompagner en amont sur la prévention des risques

L’accompagnement, c’est aussi permettre aux entreprises de mettre en place des mesures de réduction de l’exposition aux risques. Risques industriels, environnementaux ou de notoriété : les menaces sont à la fois multiples et, potentiellement, désastreuses pour la poursuite des activités. En intervenant en amont, en aidant les entreprises à identifier et qualifier les menaces, un assureur spécialiste donne la possibilité à son client de mettre en place des garde-fous et de s’organiser pour réagir au mieux en cas de crise. « Certaines entreprises, parmi les ETI et les PME, ne disposent pas des moyens suffisants pour un poste de risk manager. Or, elles sont tout aussi exposées que les plus grands laboratoires pharmaceutiques. »

Conscient des enjeux, QBE s’est associé à deux partenaires experts pour intégrer à son offre QBE Sciences de la Vie des solutions d’analyse des risques et de préparation à la gestion de crise. Avec Arengi, cabinet français indépendant dédié à la gouvernance et à la gestion des risques, QBE propose notamment une approche personnalisée qui consiste à établir, avec le client, une cartographie précise des risques et leur degré de dangerosité. Caupenne Conseil, de son côté, dispense des formations à la gestion de crise et organise des exercices de simulation permettant à l’entreprise de se structurer et de déclencher les bons process en cas de problème. « Ce sont des services de pur conseil et entièrement portés par nos partenaires experts. Les résultats de leurs analyses ne nous sont pas communiqués et n’interviennent donc en aucun cas pour évaluer le montant de la police d’assurance », précise Stéphanie Taschek qui insiste sur les objectifs de prévention et de pédagogie de cette démarche.

Avec son approche globale, qui prend en considération les aspects de prévention, de protection et d’indemnisation, QBE s’impose comme l’un des assureurs référents dans le domaine des Sciences de la Vie. Son expertise technique, sa fiabilité, sa réactivité et sa forte capacité daccompagnement sont autant d’arguments sur lesquels les courtiers peuvent s’appuyer pour répondre aux besoins et aux demandes de leurs clients.

* Source : Panorama France Healthtech 2019 et 2020, édités par France Biotech.

Contenu proposé par QBE

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

Sujets associés