Expertise : Texa devient Stelliant

Expertise : Texa devient Stelliant
Christophe Arrebolle, président du groupe Stelliant (ex-Texa).

Le groupe d’expertise a réuni près de 500 assureurs et courtiers, le 28 novembre 2017 au soir, pour célébrer ses 30 ans. L’occasion d’annoncer son nouveau nom : Stelliant, qui regroupe ses 5 métiers, l’IARD, le risque d’entreprise, la construction, la gestion de sinistres et la réparation en nature.

C’était le grand jour ou plutôt le grand soir, le 28 novembre 2017, pour le groupe d’expertise Texa qui soufflait ses 30 bougies au Palais Brongniart, à Paris, en arborant un nouveau nom : Stelliant. Un baptême comme un sceau final venant clôturer l’aventure collective d’une année de lancement du premier plan stratégique d’entreprise 2017-2020 de la société, comportant trois axes :

  • l’humain avec la nécessité de faire pivoter les compétences des experts, notamment, au profit d’une part beaucoup plus significative consacrée à la relation avec les sinistrés ;
  • le digital allant de l’outillage numérique des experts à l’optimisation technologique de leurs tournées permettant, entre autres, la prise de rendez-vous en direct ;
  • les nouvelles offres et services comme Digiclaims, une solution de self-care qui simplifie le parcours des assurés en cas de sinistre en intégrant 7 millions de scénarios. « Nous avons modélisé le cerveau d’un expert, c’est un outil qui nous a demandé un an de travail et que l’on peut donc vraiment qualifier de système expert, intégrant les conventions des assureurs », explique François-Xavier Lemaire, qui a récemment rejoint l'entreprise en qualité de directeur général adjoint transformation du groupe.

Diversification des offres

« Nous devions nous repositionner dans un environnement de transformation de marché et d’attentes des clients. A ce titre, Stelliant met en avant la pluralité d’offres de services que nous proposons », souligne Christophe Arrebolle, président de Stelliant qui chapeaute 5 métiers : l’expertise dommages en MRH avec la marque Texa, l’expertise spécialisée et le risque d’entreprises avec TGS, l’expertise construction avec Eurisk et Clé Expertises, la gestion de sinistres déléguée avec Broadspire ainsi que la réparation en nature avec Geop Assistance. « Il est important de comprendre que nous ne sommes pas dans un schéma de rupture, mais au contraire, dans une continuité très forte », ajoute celui qui n’oublie pas que Texa a été créé en 1987 par Christian de Belair via le regroupement de 7 cabinets d’expertises, ni la disparition, fin 2016, de Pierre-Antoine Lagé qui présidait le groupe et auquel il a succédé.

Cap sur l’innovation

Les chiffres parlent pour lui : de 25 M€ de chiffre d’affaires et 275 salariés en 1997, l’entreprise enregistrait 75 M€ de CA avec 750 salariés en 2007 et… 190 M€ de CA pour 1800 collaborateurs dont près de 850 experts cette année. Stelliant investit précisément 4% de son CA en R&D. Les cyber-risques, l’auto et l’habitat connectés ou encore les nouveaux matériaux et technologies dans le bâtiment constituent quelques-uns des axes de développement et d’innovation du groupe détenu, depuis peu, par Naxicap Partners à hauteur de 85% et par une centaine de managers du groupe quant aux 15% restants.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Expertise : Texa devient Stelliant

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié