Grands risques : des conditions toujours plus favorables aux entreprises

Grands risques : des conditions toujours plus favorables aux entreprises
Après 15 années de baisses de primes continues, le marché de l'assurance en IARD reste « soft ». © Guittet Pascal Guittet Pascal

L’AMRAE, l'association des risk-managers, analyse que le marché de l’assurance restera « soft » dans l’ensemble en 2018, malgré les impacts attendus des ouragans sur le marché de la réassurance et de l’assurance.

Les années se suivent et se ressemblent. « Pas de retournement de marché à l’horizon », annoncent Anne-Marie Fournier et Léopold Larios, les auteurs du rapport de l’AMRAE sur l’état du marché de l’assurance IARD. Après 15 années de baisses de primes continues, le marché reste « soft ». « Pour les “bons risques“ les conditions de transfert du risque sont toujours avantageuses sur le Dommage aux biens et pertes d’exploitation, Construction, Responsabilité Civile, D&O, et même en Risque Politique », relèvent-ils. Une analyse qui s’appuie sur le constat d’un renforcement des capacités ainsi que sur la qualité des résultats techniques des assureurs et réassureurs au premier trimestre 2017. Et que selon les auteurs du rapport, les impacts des ouragans, qui ont frappé les Caraïbes et les Etats-Unis ces dernières semaines, ne devraient pas contredire.

Tension sur les primes cyber

Certaines lignes semblent malgré tout atteindre « une forme de palier », notent les auteurs. Cela en Crédit, en EPL et en Transport. La branche Automobile enregistre également a minima une hausse voire une stabilité. Un phénomène qui s’explique principalement par l’effet de la hausse des coûts des réparations et qui semble particulièrement s’observer sur le Middle Market, tant en France qu’en Angleterre et aux Etats-Unis. Enfin, si l’AMRAE semble se satisfaire des réponses apportées par le marché dans le domaine du risque cyber, l’organisation relève que la baisse des primes portée par une forte concurrence au premier semestre est stoppée depuis juin dernier. Cela du fait notamment de l’impact des attaques WannaCry et NotPetya et de la crainte des réassureurs de voir se réaliser un risque cyber systémique (block out d’une ville, d’une région ou d’un pays).

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 14 février 2020

ÉDITION DU 14 février 2020 Je consulte

Emploi

Assurances Saint Germain

Rédacteur Production Sinistres H/F

Postuler

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES - PRESTATIONS DE CONSEILS ET DE REPRES...

Etablissement Portuaire de St Martin

16 février

971 - ST MARTIN

PRESTATIONS DE CONSEILS ET DE REPRESENTATION JURIDIQUES.

EPIC - Office de Tourisme

16 février

971 - ST MARTIN

Assistance à la passation de marchés publics portant sur les systèmes d'information...

Ministère de l'intérieur - Service informations et relations publique

16 février

75 - MINISTERE DE L'INTERIEUR

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Grands risques : des conditions toujours plus favorables aux entreprises

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié