Collaborateurs à l'international: les risk managers appelés à redéfinir leur rôle (Ferma)

Une enquête réalisée par la fédération européenne des associations nationales de gestion de risque (Ferma) et International SOS, acteur de la maîtrise des risques santé et sécurité à l’international, établit que la gestion du risque voyage est à l’ordre du jour de 79% des risk managers et responsables assurance interrogés pour l’année à venir. Leur mission est amenée à évoluer.

Partager
Collaborateurs à l'international: les risk managers appelés à redéfinir leur rôle (Ferma)
Le forum du Ferma se tient jusqu'au 7 octobre à Venise

« En matière de gestion du risque voyage, la prévention va bien au-delà de simples considérations financières. Les risk managers et responsables assurance ont une occasion unique de réinventer leur rôle et de redéfinir leurs appuis », lance d’emblée Laurent Taymans, directeur médical régional chez International SOS, appelant les entreprises à « mettre en œuvre des solutions robustes et évolutives pour protéger leurs voyageurs et expatriés » en entreprise, dans un « environnement économique en mutation rapide »

Selon l’enquête Ferma/International SOS, 88% des risk managers et responsables assurance interrogés estiment que la problématique de gestion des risques voyages est devenue plus importante ces dernières années. 45% d’entre eux sont actuellement partie prenante des programmes de gestion des risques voyages et 27% en sont meneurs.

Des situations hétérogènes

La fédération des associations européennes de gestion de risque (Ferma), qui rassemble 22 associations nationales de risque de 20 pays européens, insiste sur l’hétérogénéité des situations de collaborateurs à prendre en compte, de l’expatrié aux voyageurs occasionnels. Le groupe Kering (ex PPR) dispose ainsi de 4000 salariés mobiles et de 57 expatriés. Le rapport isole quatre situations à prendre en compte : les expatriés de longue durée, avec leurs problématiques familiales, les expatriés de moins d’un an, qui peuvent aussi avoir une famille mobile, les salariés en mission qui se déplacent une à deux fois par semaine dans un autre pays que le leur et les salariés mobiles qui multiplient les déplacements.

Ces cinq dernières années, les collaborateurs qui voyagent ont acquis une plus grande conscience des risques et demandent quels services et dispositifs de sécurité sont disponibles », explique ainsi dans le rapport Anne-Marie Fournier, risk-manager de Kering et vice-présidente de l’Amrae, association française pour le management des risques et des assurances de l’entreprise.

Que dit la loi française ?
Le rapport Ferma/International SOS précise les obligations légales par pays. En France, l’employeur est débiteur d’une obligation de sécurité de résultat à l’égard de ses salariés. Il doit notamment prendre les « mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs » (article L4121-1 du Code du travail). Au niveau de la jurisprudence, dans l’arrêt en date du 7 décembre 2011, la Cour de Cassation a considéré qu’une salariée victime d’une agression en Côte d’Ivoire, pays où son employeur l’avait expatriée, en dehors de toutes circonstances liées à l’exécution de son contrat de travail, pouvait engager la responsabilité civile contractuelle de son employeur et obtenir sa condamnation à lui verser des dommages et intérêts en réparation du préjudice subi. « Dans cette affaire, l’accident subi par la salariée n’avait pourtant pas été reconnue en tant qu’accident du travail », précise le rapport.

SUR LE MÊME SUJET

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

Sujets associés

NEWSLETTER La matinale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Tous les événements

Les formations L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Toutes les formations

LE CARNET DES DECIDEURS

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Groupe Leader Insurance

Directeur général opérationnel

Michèle Horner, Beazley France 2022

Michèle Horner, Beazley France 2022

Beazley

Responsable relations courtiers pour la France

Bertrand de Surmont président Planete CSCA avril 2022

Bertrand de Surmont président Planete CSCA avril 2022

Planète CSCA

Président

Yves Pellicier, Maif 2022

Yves Pellicier, Maif 2022

Maif

Président

LES SERVICES DE L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Trouvez les entreprises qui recrutent des talents

BCA EXPERTISE

Conseiller Client H/F

BCA EXPERTISE - 30/11/2022 - CDD - ROUEN

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

45 - Orléans

Assurances TRC, DO et CNR pour les travaux de démolition/reconstruction de la dalle de La Source

DATE DE REPONSE 16/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS