Collaborateurs à l'international: les risk managers appelés à redéfinir leur rôle (Ferma)

Collaborateurs à l'international: les risk managers appelés à redéfinir leur rôle (Ferma)
FERMA Le forum du Ferma se tient jusqu'au 7 octobre à Venise

Une enquête réalisée par la fédération européenne des associations nationales de gestion de risque (Ferma) et International SOS, acteur de la maîtrise des risques santé et sécurité à l’international, établit que la gestion du risque voyage est à l’ordre du jour de 79% des risk managers et responsables assurance interrogés pour l’année à venir. Leur mission est amenée à évoluer.

« En matière de gestion du risque voyage, la prévention va bien au-delà de simples considérations financières. Les risk managers et responsables assurance ont une occasion unique de réinventer leur rôle et de redéfinir leurs appuis », lance d’emblée Laurent Taymans, directeur médical régional chez International SOS, appelant les entreprises à « mettre en œuvre des solutions robustes et évolutives pour protéger leurs voyageurs et expatriés » en entreprise, dans un « environnement économique en mutation rapide »

Selon l’enquête Ferma/International SOS, 88% des risk managers et responsables assurance interrogés estiment que la problématique de gestion des risques voyages est devenue plus importante ces dernières années. 45% d’entre eux sont actuellement partie prenante des programmes de gestion des risques voyages et 27% en sont meneurs.

Des situations hétérogènes

La fédération des associations européennes de gestion de risque (Ferma), qui rassemble 22 associations nationales de risque de 20 pays européens, insiste sur l’hétérogénéité des situations de collaborateurs à prendre en compte, de l’expatrié aux voyageurs occasionnels. Le groupe Kering (ex PPR) dispose ainsi de 4000 salariés mobiles et de 57 expatriés. Le rapport isole quatre situations à prendre en compte : les expatriés de longue durée, avec leurs problématiques familiales, les expatriés de moins d’un an, qui peuvent aussi avoir une famille mobile, les salariés en mission qui se déplacent une à deux fois par semaine dans un autre pays que le leur et les salariés mobiles qui multiplient les déplacements.

Ces cinq dernières années, les collaborateurs qui voyagent ont acquis une plus grande conscience des risques et demandent quels services et dispositifs de sécurité sont disponibles », explique ainsi dans le rapport Anne-Marie Fournier, risk-manager de Kering et vice-présidente de l’Amrae, association française pour le management des risques et des assurances de l’entreprise.

Que dit la loi française ?
Le rapport Ferma/International SOS précise les obligations légales par pays. En France, l’employeur est débiteur d’une obligation de sécurité de résultat à l’égard de ses salariés. Il doit notamment prendre les « mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs » (article L4121-1 du Code du travail). Au niveau de la jurisprudence, dans l’arrêt en date du 7 décembre 2011, la Cour de Cassation a considéré qu’une salariée victime d’une agression en Côte d’Ivoire, pays où son employeur l’avait expatriée, en dehors de toutes circonstances liées à l’exécution de son contrat de travail, pouvait engager la responsabilité civile contractuelle de son employeur et obtenir sa condamnation à lui verser des dommages et intérêts en réparation du préjudice subi. « Dans cette affaire, l’accident subi par la salariée n’avait pourtant pas été reconnue en tant qu’accident du travail », précise le rapport.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de service d'assurance en matière de frais de santé

EPA de la Ville Nouvelle de Sénart

26 août

91 - EPA SENART

Prestations de services d'assurances.

Hôpital local de Soultz

25 août

68 - SOULTZ

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Collaborateurs à l'international: les risk managers appelés à redéfinir leur rôle (Ferma)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié