Les risques technologiques, principale inquiétude des entreprises (Ace)

Les risques technologiques, principale inquiétude des entreprises (Ace)
L’édition 2015 du baromètre ACE révèle les risques clés qui préoccupent les entreprises en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. © Ace

L’assureur Ace a publié son baromètre 2015 des risques émergents pour les entreprises d’Europe, Moyen-Orient et Afrique. Les 500 structures consultées affichent une forte inquiétude face aux changements du paysage économique mondial : elles ont placé les risques technologiques en première position, avant la chaîne d’approvisionnement et la réglementation.

Dans le baromètre 2015 des risques émergents, 43 % des entreprises déclarent que le risque lié aux technologies - qui comprend les cyberattaques, les pertes de données et les interruptions d’activité suite à une défaillance du système - compte actuellement parmi leurs principales préoccupations. Il s’agit du risque susceptible d’avoir le plus grand impact financier sur leur activité au cours des deux prochaines années. Le groupe La Poste a ainsi transféré sa couverture dommages vers une assurance spécifique de cyber risques pour l’ensemble du groupe, y compris son entité bancaire.

Cependant, l’étude souligne la méconnaissance des sources de danger les plus probables par une grande majorité des entreprises. Celles-ci n’axent pas forcément leur stratégie sur leurs plus grandes failles. Ainsi, bien que la violation des données clients puisse avoir de lourdes conséquences sur les finances et la réputation d’une entreprise, elle constitue la préoccupation principale de seulement 23% des sondés. Le podium 2015 des risques émergents est donc bousculé avec les technologies qui prennent la place qu'occupait le risque lié à la chaîne d'approvisonnement en 2014. Ce dernier reste toutefois un sujet d’inquiétude majeur pour les entreprises qui s’implantent sur de nouveaux marchés, souvent émergents, pour des raisons économiques.

La chaîne d’approvisionnement en deuxième position

Les entreprises, qui font appel à des réseaux de fournisseurs et de partenaires de plus en plus complexes et étendus, citent le risque lié à la chaîne d’approvisionnement, à la finance et à la logistique à 31%. Toutefois, elles sont moins préoccupées par les interruptions d’activités provoquées par des catastrophes naturelles que par les problèmes susceptibles de porter gravement atteinte à leur réputation. Deux ans après l’effondrement de l’immeuble du Rana Plaza au Bangladesh, qui avait causé la mort de 1135 salariés d’ateliers de textile, les participants citent les pratiques de travail contraires à l’éthique comme étant leur plus grande préoccupation au sein de la chaîne d’approvisionnement. Et plus de six personnes interrogées sur dix (61 %) admettent ne pas toujours être en mesure de se porter garantes des normes déontologiques et commerciales adoptées par les sociétés auxquelles elles font appel.

La mondialisation, omniprésent dans le trio de tête

Le risque réglementaire et de conformité est invoqué par 27% des participants. En effet, à mesure que les entreprises poursuivent leur développement à l’échelle mondiale, la réglementation devient une source de préoccupation croissante, les multinationales étant désormais confrontées à une mosaïque de régimes réglementaires sur l’ensemble de leurs marchés et territoires d’implantation. A titre d’exemple, FM Global propose désormais un index international des codes de construction. Le baromètre 2015 proposé par Ace souligne que 56 % des sondés déclarent que leurs dirigeants ne saisissent pas toujours pleinement les exigences de conformité et de gouvernance de chaque pays dont ils ont la responsabilité. Sept risk managers sur dix craignent que les exigences réglementaires mobilisent des ressources qui devraient être affectées à d’autres secteurs de l’entreprise.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 septembre 2021

ÉDITION DU 17 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Assurances Mutuelles de Picardie

RESPONSABLE POLE SINISTRES H/F

Postuler

CEA Assurances

Chargé de développement H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un Commissaire aux comptes 2022-2027

Nantes Métropole Habitat, OPH de la Métropole Nantaise

17 septembre

44 - NANTES METROPOLE HABITAT

Prestation de DPO (Data Privacy Officer) externalisée.

Agence Nationale des Fréquences

17 septembre

94 - ANFR

Marché d'assurances.

Ville de Plombières les Bains

17 septembre

88 - PLOMBIERES LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les risques technologiques, principale inquiétude des entreprises (Ace)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié