Assurance pandémie : les risk managers favorables aux provisions pour les grandes entreprises

Assurance pandémie : les risk managers favorables aux provisions pour les grandes entreprises
© Laetitia DUARTE

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Le gouvernement abandonne la création d'un régime d'assurance pandémie obligatoire pour encourager des solutions individuelles permettant aux entreprises de constituer des provisions défiscalisées. Des solutions utiles pour amortir les chocs, se félicite l’Association pour le management des risques et des assurances de l’entreprise (Amrae).

Le régime d'assurance pandémie, dit « catex », ne verra pas le jour. Du moins pas sous la forme attendue. Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a annoncé lundi l'abandon d"un projet de couverture obligatoire de la fermeture administrative au profit de "solutions individuelles facultatives" permettant aux entreprises d'augmenter leur résilience face aux chocs.

[...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Assurance pandémie : les risk managers favorables aux provisions pour les grandes entreprises

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié