Le piratage informatique, première crainte des entreprises du transport

Le piratage informatique, première crainte des entreprises du transport

La vulnérabilité des systèmes informatiques est désormais la première crainte des entreprises du transport. Les résultats du baromètre Transportation risk index soulignent l’instabilité technologique, mais aussi économique du secteur.

Au niveau mondial, les deux premiers risques identifiés par les entreprises du transport, interrogées par Willis Towers Watson, sont le piratage informatique et la défaillance des systèmes informatiques. « L’une des raisons étant que le risque cyber est très théorique et intangible », résume James Hatch, expert en cyber-sécurité pour BAE. Les dirigeants savent qu’une attaque peut arriver mais, ne l’ayant jamais vécue, ils peinent à l’envisager de façon concrète. Ce qui renforce la crainte. Dans le détail, le piratage informatique est la première menace identifiée par les entreprises du transport maritime, devant les mutations du marché liées à la mondialisation, et du transport terrestre, devant la complexité accrue de la réglementation. La défaillance des systèmes informatiques est la première crainte du transport aérien, devant les conséquences de l’évolution du droit de la concurrence.

Une instabilité mondiale

« Les entreprises de transport mondiales sont clairement en prise avec un environnement de risques complexes et interconnectés, confirme Guillaume Touchard, responsable du département transport et logistique chez Gras Savoye (Willis Towers Watson France). La réglementation et les progrès technologiques nécessitent de mettre en place de nouveaux modèles opérationnels tandis que, parallèlement, des acteurs malveillants mènent des attaques pour miner le rôle stratégique de ce secteur dans l’économie mondiale. » Ce contexte d’instabilité est souligné par le troisième risque du classement, tous modes de transport confondus, soit la dépendance à l’égard de fournisseurs externes. Les sondés soulignent la possibilité que ces fournisseurs soient le maillon faible de la chaîne d’approvisionnement numérique comme une crainte majeure.

Au niveau mondial, les craintes liées aux vulnérabilités technologiques sont particulièrement prégnantes en Europe tandis que les leaders des transports en Amérique du Nord se déclarent préoccupés par leur trop grande dépendance à l’égard des infrastructures nationales. Ceux du Moyen-Orient et d’Afrique soulignent l’émergence de nouveaux concurrents tandis qu'en Amérique Latine, c’est la vulnérabilité des tiers en matière de sécurité qui constitue le principal sujet de préoccupation.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 04 décembre 2020

ÉDITION DU 04 décembre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation D'Assurance Prevoyance.

Grand Port Maritime de la Réunion

02 décembre

974 - LE PORT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le piratage informatique, première crainte des entreprises du transport

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié