Tempête Christian : les dommages s'annoncent limités en France

Tempête Christian : les dommages s'annoncent limités en France

Les spécialistes l’assurent. La tempête Christian, qui a déferlé sur l’ouest de l’Europe la nuit de dimanche à lundi, est l’une des plus importantes qu’ait connue cette partie du Vieux Continent depuis cinq ans. Les rafales de vents, dont les pointes ont atteint jusqu’à 147 km/h selon Météo France, ont occasionné d’importantes perturbations des transports maritimes, routiers et ferroviaires en Bretagne, en Normandie et dans le nord de la France. L’intensité de l’épisode n’aura toutefois duré que quelques heures. Lundi midi, Météo France a levé la vigilance orange aux vents violents pour les trois derniers départements encore en alerte - le Nord, le Pas-de-Calais et la Somme.

421 dossiers ouverts en 24 heures

Pourtant, si les dégâts associés à cette dépression ont été considérables en Grande-Bretagne, au Danemark et au Benelux, les conséquences du passage de Christian en France, en termes de sinistres, devraient être limitées. La Maif évoque un phénomène de faible ampleur par rapport aux mini cat’nat’ observées au cours de l’été. La mutuelle a, dès lundi matin, déployé sa cellule de crise Pégase avant de l'arrêter, en fin de journée, en raison du faible nombre d’appels. Une réunion de cellule de crise, qui devait d'ailleurs se tenir mardi matin, a été annulée.

Isabelle Braud, responsable de la cellule Pégase, a recensé près de 421 dossiers ouverts concernant essentiellement des «petits dommages mais pas de toitures arrachées», dont 90% en habitation et 10% en auto. Un chiffre bien en-deçà des quelque 5 300 dossiers ouverts lors des intempéries de juin dernier. En revanche, la Maif s’attend à subir les conséquences des coupures de courant qui ont frappé les 75 000 foyers du nord de la France, notamment en termes d’appareils ménagers.

Des dégâts plus importants au Royaume-Uni

En Grande-Bretagne, en revanche, la situation est plus critique avec un premier chiffrage en matière de dommages à 600 M€, comparable à ceux causés par la tempête Kyrill en 2007. Alors que les réassureurs continentaux réservent encore leur pronostic sur l'ampleur des dommages causés par la tempête Christian, le courtier en réassurance Willis Re publie ses premières estimations.

Selon Tim Edwards, directeur exécutif de Willis Re en Grande-Bretagne, les dommages assurés résultant de la tempête de la St Jude (équivalent de la tempête Christian en Angleterre) s'élèvent entre 300 et 500 M£ (soit entre 350 et 584 M€). Les dégâts, principalement concentrés sur le sud de l'Angleterre, ont été en majeure partie dus à la chute d'arbres, provoquant la mort de deux personnes.

D’autres rafales de vent à prévoir ce week-end

Ces prochains jours, le retour au calme sur l'Europe de l'Ouest sera temporaire. Joint par l’Argus de l’Assurance, Patrick Galois, prévisionniste à Météo France, a indiqué que «d’autres coups de vent sont encore à prévoir entre samedi et lundi prochains même s’il est encore difficile d’estimer la vitesse des rafales de vent. Un flux zonal d’Ouest devrait se mettre en place dans les régions de l’Ouest et du Nord. »

Et d’ajouter : «La tempête Christian entre dans le cadre des tempêtes automnales et hivernales qui se produisent dès le mois d’octobre, à l’instar de la tempête de 1999. La saison est propice à la formation de flux d’Ouest, à l’origine de ces fameux vents violents.»

Sébastien Acedo et Marie Luginsland

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour l'aide à la décision dans la stratégi...

Ville de Paris / Secrétariat général Délégation générale à la modernisation

20 juillet

75 - VILLE DE PARIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Tempête Christian : les dommages s'annoncent limités en France

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié