Terrorisme : 2015, année la plus meurtrière depuis 10 ans

Terrorisme : 2015, année la plus meurtrière depuis 10 ans

A l’occasion de son étude annuelle sur le terrorisme, le courtier Aon est revenu sur l’année 2015, la plus meurtrière en Europe depuis plus de dix ans. Et pour la première fois depuis trois ans, les pays dont la situation se dégrade (18) sont plus nombreux que ceux dont la situation s’améliore (13).

L’étude mondiale d’Aon Risk Solutions sur le terrorisme souligne que les civils et les rassemblements publics sont les premières cibles des terroristes, devant la police, l’armée et les gouvernements. Dans les pays occidentaux, les attaques armées (52%) ont été plus nombreuses que les attentats à la bombe (34%), pour la première fois depuis 2007. Par comparaison, entre 2010 et 2015, les attaques à la bombe représentaient 58% des attentats contre 30% pour les attaques armées. La France et la Belgique sont désormais classées en risque moyen. Cependant, l’Europe n’affronte qu’un 1% des attaques mondiales. Les cinq pays les plus touchés par les attaques terroristes sont l’Irak (845), l’Afghanistan (312), le Pakistan (290), l’Egypte (257), la Turquie (214).

Le tourisme ciblé

Pour la première fois depuis dix ans (création du classement en 2005), une seule organisation, l'EI, est à l’origine de l’augmentation des menaces dans plus d’une douzaine de pays. Dans les pays émergents, au moins 471 personnes ont été victimes d’attaques ciblant les touristes. Le tourisme (infrastructures hôtelières et aviation civile) a connu 25 attaques. C’est toutefois le transport qui a payé le plus lourd tribut : 131 attaques.

 

 

Emploi

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Terrorisme : 2015, année la plus meurtrière depuis 10 ans

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié